Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2018

Ravaillac et Henri IV

Ils ont tué Ravaillac

Thierry Bourcy et François-Henri Soulié

10/18 "grands détectives" n°5307

 

Ravaillac a tué Henri IV, rue de la Ferronnerie, à proximité de l'auberge du "Coeur couronné". La question n'est pas là. La question est de savoir si l'assassin a agi seul. Les historiens se sont beaucoup interrogés sur l'éventuelle responsabilité de la Reine, couronnée la veille. Nommée Régente par son époux qui devait  partir à la guerre contre l'Espagne. Guerre immédiatement annulée par la très catholique Marie de Médicis.

Pour les deux romanciers, la réponse est claire : il y a eu complot, organisé par le Duc d'Epernon, qui était dans le carrosse royal au moment du drame. Non seulement il n'aurait rien fait pour détourner la main du meurtrier, mais il aurait même donné le signal à Ravaillac. Concini, le favori de la Régente, aurait pris les dispositions pratiques.

Ces comploteurs pouvaient-ils prévoir que le carrosse serait bloqué par un embouteillage à cet endroit ?

Quelles sont les preuves historiques ?

Ravaillac a été rapidement exécuté. Sans révéler les noms de ses éventuels donneurs d'ordre.

L'enquête est parsemée des cadavres de celles et ceux qui pourraient témoigner à charge.

Les auteurs insistent sur le clivage entre catholiques et protestants. Souvenirs de la Saint-Barthélémy et de l'Edit de Nantes.

 

09:18 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.