Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2017

Hommage à Henri Emmanuelli

C'est avec émotion que j'ai appris le décès d'Henri Emmanuelli. Pourtant je ne suis pas Landais, je n'étais pas vraiment de sa sensibilité au sein du PS, et pourtant je lui dois d'être devenu Secrétaire général du Parti Socialiste Européen.

Il était alors Premier Secrétaire du PS. Il avait fait prendre par le Bureau National la décision de présenter ma candidature aux autres partis socialistes européens, malgré l'opposition de la Présidente de la Délégation socialiste française au Parlement européen. Comme Henri était d'un caractère "bourru", il m'avait annoncé que ce n'était pas en raison de mes qualités, qu'il ne connaissait pas, mais que c'était un "cadeau" qu'il voulait faire à Pierre Mauroy dont j'étais le plus proche. Sans suivre Henri dans ses votes de congrès, je n'ai jamais été ingrat.

Lors du Sommet des leaders socialistes, il a tenu bon face aux Scandinaves qui réclamaient une femme comme Secrétaire générale. Jacques Delors qui assistait à la réunion en est sorti pour m'annoncer l'heureux dénouement, pour moi.

Quand il a perdu le vote des militants pour désigner le candidat du parti à l'élection présidentielle, je peux témoigner qu'il s'est comporté en "grand monsieur", avec une véritable noblesse d'âme qui n'est pas si fréquente dans le monde politique.

C'est véritablement une page de l'histoire du PS qui se tourne. Une page de l'histoire de la conquête du pouvoir par le PS.

 

 

19/03/2017

littérature en BD

Voyage au centre de la terre

Jules Verne

adaptation : Curd Ridel

Dessins : Frédéric Garcia

Couleurs : Jacky Robert

Le Monde et éditions Glénat

 

Poursuite de la série des grands classiques en BD avec un autre roman de Jules Verne, à l'imagination fertile reposant sur sa curiosité scientifique.

Le livre s'ouvre sur une grande leçon de cryptologie. Quelques années plus tôt, Champollion était parvenu à déchiffrer les hiéroglyphes. Alors, pourquoi pas les runes islandais ?

Tout le long du voyage, le professeur Lidenbrock nous abreuve, et nous fait profiter,  de ses connaissances historiques et scientifiques, en particulier en géologie, science relativement neuve au XIXe siècle.

Ce voyage est également une illustration de l'évolution de la terre et des espèces. Les "créationnistes" pourront toujours dire qu'il s'agit de science-fiction...

 

14:27 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, livre

18/03/2017

toute une vie de couple

Monsieur et Madame Adelman

de et avec Nicolas Bedos et Doria Tiller

avec Denis Podalydes, Pierre Arditi

 

45 ans de vie commune d'un écrivain, prix Goncourt, puis membre de l'Académie française avec son épouse, mère de ses enfants, et pilier de la famille.

L'évocation de la famille, du temps qui passe, de la vieillesse n'est pas s'en rappeler Woody Allen, ce qui est, pour moi, un grand compliment .

Le scénario est à l'aune de l'imagination débordante des deux auteurs, qui forment un couple dans la vraie vie, et les dialogues sont enlevés.

En regardant, et en entendant,  Nicolas, impossible de ne pas penser à Guy. C'est le premier grand rôle de Doria Tiller, probablement pas le dernier !

 

20:35 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinéma

17/03/2017

Politique fiction

En pays conquis

Thomas Bronnec

Série noire, Gallimard

 

Il ne faut pas se laisser abuser, même s'il y a écrit "thriller" sur la couverture, même si c'est dans la prestigieuse Série noire, même s'il y a un mort au début du roman, il s'agit plus d'un livre de politique fiction (qui, j'espère, restera de la fiction) que d'un livre policier. D'ailleurs, il n'y a pas de policier, ni de détective privé.

L'élection présidentielle a vu la victoire d'un président de gauche, disons de centre gauche, mais les élections législatives qui ont suivi n'ont pas dégagé de majorité claire.

La droite est en tête, mais n'a pas la majorité. Le nombre des parlementaires d'extrême droite a explosé.

Deux possibilités : 

- soit faire une "grande coalition", avec les socialistes,  comme en Allemagne, et d'autres pays européens, 

- soit faire une alliance entre la droite et l'extrême droite, comme à Dreux autrefois, comme à certaines élections régionales passées.

La porosité des idées est devenue telle entre la droite et l'extrême droite, que c'est , bien entendu, la seconde solution qui est retenue.

Reste un problème, et non des moindres : l'Union européenne, à commencer par l'Euro. Un référendum devra trancher la question...

Au passage, le roman est un bon réquisitoire contre le financement des partis politiques, en particulier ces micro-partis qui ont pour objet de financer les présidentiables éventuels.

 

 

18:43 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, polar, politique

16/03/2017

Oscar du meilleur film

Moonlight

de Barry Jenkins

avec Alex R Hibbert, Ashton Sanders, Trevante Rhodes

Mahershale Ali

 

Enfance, adolescence, jeune adulte : trois acteurs différents pour trois étapes de la vie d'un jeune afro-américain d'un quartier pauvre de Miami, en quête de son identité, en particulier de son identité sexuelle.

Enfant délaissé par une mère défoncée au crack, pris en charge par le chef des dealers (Mahershale Ali de House of Cards) qui ne l'exploite pas mais le recueille sans contrepartie.

Le harcèlement à l'école, primaire puis secondaire, sauf un copain qui a de l'empathie pour lui.

Un jeune adulte qui ne correspond en rien aux clichés habituels, ni de l'homosexuel, ni du gangster.

Un film plein d'humanité et de sensibilité. Meilleur film de l'année ? Il en a obtenu l'Oscar...

 

15:37 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinéma