Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2023

Merveilles d'Ouzbékistan

Sur les routes de Samarcande

Merveilles de soie et d'or

Institut du Monde Arabe Paris

jusqu'au 4 juin

 

Superbe ! J'ai été fasciné devant les splendeurs exposées,  tout droit venues des musées d'Ouzbékistan.

Dès l'entrée dans la salle d'exposition les manteaux d'apparat brodés de soie et d'or retiennent l'attention. L'émir qui recevait ainsi vêtu affichait ainsi sa richesse et sa puissance.

A mes yeux ils constituent la partie la plus remarquable des plusieurs centaines de pièces exposées.

Les harnachements de chevaux, couverts d'or également laissent rêveurs.

Bien entendu il y a des bijoux, mais aussi des coiffes, des tapis, des tissus dont les couleurs m'ont rappelé les "wax" d'Afrique.

Une exposition que je recommande si vous passez par Paris.

 

07:37 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo

01/02/2023

Enquête serrée

Rétiaire (s)

DOA

Série noire / Gallimard

 

Lutte contre les stupéfiants : une grande part du travail de la police, avec plusieurs services qui s'entendent plus ou moins. Relations compliquées par les habitudes de travail différentes entre les policiers, les gendarmes, et les douaniers, forcément impliqués puisque "la came" vient d'au-delà de nos frontières. Sous l'oeil malveillant de la fameuse "IGPN", la police des polices.

Les meilleures prises viennent de confidences du clan des voyous. Jusqu'où peut aller la coopération entre police et crime organisé ?

S'il y a des divisions entre les forces de l'ordre, elles ne manquent pas non plus parmi les forces du désordre.

Un "interlude" nous explique le rôle de la Bolivie dans la production, la transformation et la vente de la coca.

DOA sait raconter des histoires et, à cause de lui,  je me suis plusieurs fois endormi à pas d'heure...

 

"Je me suis mise à pâtisser comme une folle. Mon mari a pris dix kilos en un an. Par amour croyez-moi, parce que j'en ai raté pas mal, des gâteaux, durant cette période. Il a tout mangé quand même." "La pâtisserie, c'est précis. Il faut de la maîtrise, de la discipline. Procéder dans l'ordre, en suivant les règles. Et prendre son temps."

"Il ne doit surtout pas y avoir la moindre circonstance atténuante qui obligerait à réfléchir sur le fonctionnement ou le dysfonctionnement de l'institution- son incapacité à garantir la sécurité de ses fonctionnaires et de leurs familles, par exemple - et par delà, l'impéritie de ses chefs et des chefs de ses chefs, les politiques. In fine, ce sont eux qu'il faut protéger des égarements de la troupe, pas le public."

"c'est la police ici, on ne commande pas, on gère les susceptibilités"

 

 

 

07:45 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar

30/01/2023

D'après Platon

La république

d'après l'oeuvre de Platon

Jean Harambat

mise en couleurs Isabelle Merlet

Philosophie Magazine éditeur

 

Je fais partie des nombreux lycéens interrogés sur "le mythe de la caverne" au Baccalauréat.  Je regrette qu'à "mon époque" les BD de philo aient été inexistantes. Cela m'aurait bien aidé !

Jean Harambat est à la fois philosophe, pédagogue et dessinateur de talent.

Socrate est avec des amis à Athènes et toute la philosophie est examinée par le biais de questions / réponses.

Certaines questions, et leurs réponses,  sont toujours d'actualité aujourd'hui, et pas seulement dans d'autres pays que le notre,  en particulier concernant les régimes politiques : oligarchie, démocratie...

 

08:15 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, philosophie

28/01/2023

ma génération

Les vieux fourneaux

scénario : Wilfrid Lupano

dessin et couleurs Paul Cauuet

éditions Dargaud

sept volumes parus

Trois "vieux fourneaux" qui ont fait des bêtises dans leur jeunesse et qui sont heureux de se retrouver pour en faire encore quelques unes.

La petite fille de l'un d'entre eux les secoue un peu.

 

"votre génération est à l'origine de tous les fléaux du monde moderne. La mondialisation, l'ultralibéralisme, la pollution, la surexploitation, l'agriculture intensive, les paradis fiscaux, la communication, TOUT !

"Vous êtes inconséquents, rétrogrades, bigots , vous votez à droite, vous avez sacrifié la planète, affamé le tiers-monde !

"en quatre-vingt ans vous avez fait disparaitre la quasi totalité des espèces vivantes, vous avez épuisé les ressources, bouffé tous les poissons ! il y a cinquante milliards de poulets élevés en batterie chaque année dans le monde et les gens crèvent de faim !

"historiquement, vous êtes la pire génération de l'histoire de l'humanité!"

 

je souhaite aux nouvelles générations de faire bien mieux !

 

07:49 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd

26/01/2023

Qu'arrive-t-il à la gauche ?

Une brève histoire mondiale de la gauche

Shlomo Sand

éditions la découverte

 

Shlomo Sand est historien, professeur émérite à l'université de Tel-Aviv, auteur de l'indispensable "Comment le peuple juif fut inventé".

En Israël, comme en France, les mouvements de la gauche organisée sont en difficulté. Difficulté électorale pour commencer, ou pour finir.

Shlomo Sand y voit l'effacement problématique de "l'imaginaire de l'égalité". Selon lui "le principal moteur de la gauche mondiale depuis le XVIIIe siècle". Imaginaire qui s'est heurté au "mur de l'égalité réelle".

Selon lui, "nous devons nous employer, de toutes nos forces, à réactiver l'imaginaire égalitaire."

 

"Le gouffre demeure béant entre l'univers des valeurs qui anime la gauche, dans toute sa diversité, et celui qui nourrit toutes les droites."

"la moitié de la population mondiale survit avec moins de 5 $ par jour"

"l'inégalité ne découle pas d'une volonté divine"

"la force ne crée pas de droit à la domination"

"Louis Blanc peut être considéré comme le père spirituel des courants sociaux-démocrates"

"le bonapartisme peut être considéré comme le premier avatar d'un national-populisme"

"la liberté sans le socialisme, c'est le privilège et l'injustice, et le socialisme sans la liberté, c'est l'esclavage et la brutalité" (Bakounine)

"l'identité nationale arabe fut essentiellement exclusive et musulmane, et non pas inclusive et universelle"

"c'était la première génération d'étudiants pour lesquels l'acquisition d'un diplôme universitaire ne constituait pas obligatoirement l'assurance de progresser dans la hiérarchie sociale"

"de toutes les formes d'inégalité, l'injustice dans l'accès aux services de santé est la plus choquante et la plus inhumaine"

"l'accès au logement social, la gratuité des études supérieures et l'assurance maladie universelle constituent autant d'objectifs majeurs de celles et ceux qui aspirent à une société plus juste."

 

 

08:11 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, socialisme