Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2017

Morts dans les Cévennes

Grossir le ciel

Franck Bouysse

Prix du Polar SNCF

Livre de poche policier 34007

 

Dans un hameau des Cévennes. Un agriculteur vieux célibataire endurci. Seul avec son chien. Il parle parfois avec son voisin le plus proche, mais un contentieux semble persister entre les deux familles. Secrets jamais avoués...sauf à la fin quand les cadavres font leur apparition.

Livre policier sans policier, car la gendarmerie se déplace peu quand il ne se passe rien, au moins en apparence.

08:33 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, littérature

23/09/2017

Quand Jules Verne se moquait des artilleurs

De la terre à la lune

Jules Verne

Adaptation et dessins : Pierre Guimard

Le Monde et Glénat

 

La guerre de sécession est terminée et les fabricants américains de canons cherchent à quoi employer leur savoir faire.

D'où l'idée de construire un canon géant pour envoyer un projectile sur la  lune. D'où l'idée d'un Français de prendre place dans le projectile, pour aller de la terre à la lune.

Très différent de l'album de Tintin sur le même thème. A la limite de la caricature.

 

20:33 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature

04/09/2017

Un destin allemand

Le testament Aulick

Pierre Servent

éditions Robert Laffont

 

Pierre Servent est un journaliste spécialiste des questions militaires. Ancien enseignant à l'Ecole de guerre. Entre autres interventions, il est "l'expert"  militaire (colonel de réserve) lors des défilés du 14 juillet.

Il nous propose dans ce roman le récit de la vie d'un jeune Allemand francophile, ("les Bavarois sont très francophiles") étudiant à Montpellier (avant Erasmus ! "toutes les bonnes familles faisaient faire à leurs rejetons des séjours dans ce pays voisin") qui se retrouve de 1914 à 1918 dans la boue et la sauvagerie des tranchées.

En 1918, il participe,  avec les débris de la VIIIe armée allemande de la Baltique, au côté des Russes "blancs, " dans la lutte contre les "rouges" dans les pays baltes. "Les Barons baltes d'origine allemande y sont d'ailleurs implantés depuis sept siècles.""Plusieurs de ces ex-combattants de la Baltique se retrouveront dans la garde rapprochée d'Hitler."

Après la défaite, qu'il ne comprend pas, il déprime et se fait enrôler par un camarade de combat dans le parti nazi, bien qu'il ne soit pas antisémite.

Parfaitement francophone, il est envoyé à l'ambassade d'Allemagne à Paris. Puis, à la fin de la guerre, à Budapest. Il décrit dans son "testament" les horreurs commises par les nazis allemands et hongrois ( les "Croix fléchées") avant l'arrivée de l'armée soviétique.

Le document, qui a pu être transmis à sa femme par un prêtre et un rabbin, est retrouvé chez un antiquaire de Montpellier par un professeur d'histoire, aidé, en particulier pour la traduction,  par sa collègue qui enseigne l'allemand.

Les relations entre les deux profs sont tellement "cousues de fil blanc" qu'elles en sont décevantes.

"Comment un pays, connu comme l'une des terres de prédilection du romantisme, a-t-il pu se donner corps et âme à un personnage comme Hitler ? Dans ces années là, l'Allemagne est sans doute en Europe l'un des Etats au plus haut niveau culturel, avec un système éducatif et universitaire de très grande qualité."

 

08:21 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, histoire

22/08/2017

Londres XIXe siècle

Oliver Twist

Charles Dickens

Adaptation BD : Philippe Chanoinat

Dessin : David Cerqueira

Couleur : Siel

éditions Le Monde et Glénat

 

Les mésaventures d'un jeune orphelin dans l'Angleterre du XIXe siècle, publié en feuilleton, comme la plupart des romans de l'époque, en Angleterre comme en France. 

Un roman social,  dénonciateur de la société de son temps par Charles Dickens, écrivain activiste engagé contre la pauvreté et les injustices sociales.

Dommage que le jeune Oliver Twist ne partage pas le sort des 50.000 enfants de moins de 13 ans obligés de travailler dans des métiers pénibles,dans les manufactures, dans les mines, ou comme ramoneurs ou domestiques. Sans passer à l'acte, il côtoie le monde des voleurs.

Social et plein d'espoirs (d'illusions ?), basés sur l'idée que "même chez les pires hommes, il reste toujours une part d'humanité." La "bourgeoisie éclairée" y joue un rôle rédempteur.

 

"- Cela te plairait-il de devenir très intelligent quand tu seras grand et d'écrire des livres ?

- Je crois que j'aimerais mieux en lire !"

"Il y a chez une femme en colère (surtout quand s'ajoutent à toutes ses autres violentes passions les élans farouches de l'insouciance et du désespoir), il y a chez une telle femme quelque chose que peu d'hommes se soucient de braver."

 

08:13 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature

09/08/2017

Guerre par Indiens interposés

Le dernier des Mohicans

James Fenimore Cooper

Adaptation Marc Bourgne

Dessin : Marcel Uderzo

Couleur : Monique Ott

 

Le dessin me rappelle tout à fait les "illustrés" de mon enfance, avec leurs histoires d'Indiens, généralement sanguinaires, comme dans les westerns.

Pour James Fenimore Cooper il n'y a pas les méchants "peaux rouges" contre les gentils "visages pâles".

Il y a les gentlemen anglais, dans leur bon droit, défendus par les "tuniques rouges" héroïques, victimes des retors Français, avec à leur tête Montcalm qui ne respecte pas sa parole de gentilhomme. 

Et les Indiens se partagent également en deux catégories : les cruels Hurons, alliés des Français, et les Iroquois qui sont du bon côté, celui des Anglais et veulent sauver les ravissantes filles du colonel.

Les Mohicans sont une tribu qui fait partie du peuple iroquois.

17:25 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature