Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2018

Les ombres

La femme de l'ombre

Arnaldur Indridason

éditions Métailé

 

Arnaldur Indridason revient une nouvelle fois sur l'occupation de l'Islande par les troupes américaines, et en dénonce une nouvelle fois l'arrogance basée sur l'impunité.

L'enquête policière n'est pas menée par le commissaire Sveinsson car l'action se passe pendant la guerre.

Comme beaucoup de romans policiers nordiques, l'auteur rappelle que les nazis ont eu des partisans, et des collaborateurs,  au Danemark (occupé par l'armée allemande), en Suède, en Islande.

Et quelque fut l'occupant, "le marché noir était apparu dès le début de l'occupation."

 

 

08:34 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar

19/04/2018

Disparition d'une journaliste

La disparition de Stéphanie Mailer

Joël Dicker

éditions de Fallois

 

Stéphanie Mailer est journaliste. Elle enquête sur un quadruple meurtre intervenu vingt ans plus tôt. Elle remet en cause les conclusions de la police. Le coupable de la police ne serait pas le bon. Elle disparait. D'autres meurtres surviennent.

J'avais beaucoup aimé "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" qui avait obtenu le Grand Prix du roman de l'Académie française, ainsi que le Goncourt des lycéens. Son adaptation cinématographique est en cours. 

"Le livre des Baltimore" m'avait moins enthousiasmé.

"La disparition de Stéphanie Mailer" me laisse dubitatif. L'auteur multiplie les fausses pistes pendant plus de six cent pages, avec quelques invraisemblances.

 

08:34 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, polar

07/04/2018

Drame en Afrique du Sud

Les milices du Kalahari

Karin Brynard

Policiers / Seuil

 

Les fermiers blancs, persuadés que "c'est Dieu qui a créé leur nation",  s'organisent en milices dans la province du Cap-Nord, à la limite du Kalahari, et donc non loin des frontières avec la Namibie et le Botswana. Les voleurs de bétail profitent de la proximité des frontières et des étendues désertiques. Parfois ces vols s'accompagnent du meurtre des fermiers et de leurs familles.

Les Criquas sont-ils en droit de réclamer ces terres ? Mais les Criquas se sont accaparés les terres en virant les Bushmen, les Sans !"Ce sont eux qui ont possédé cette terre en premier. Enfin, peut-être pas possédé. Occupé." "Et puis on a découvert des diamants sur le territoire griqua. Et tout s'est détraqué à la vitesse grand V. Les Griquas ont perdu leur terre."

Un roman dans la veine de Deon Meyer, à qui l'auteure rend hommage. Le policier, blanc, pourrait être un personnage du maître du roman policier sud-africain.

Dommage que le glossaire des mots en afrikans dans le texte soit renvoyé en fin du livre, ce qui perturbe la lecture.

 

08:26 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, littérature

23/03/2018

Voltaire mène l'enquête

élémentaire, mon cher Voltaire

Frédéric Lenormand

Livre de poche policier n°34423

 

1734 : Après la publication,  à Londres,  des "Lettres philosophiques", Voltaire s'enfuit en Lorraine, qui n'est pas encore française.

N'y tenant plus, il revient à Paris clandestinement, et aide son amie, la marquise du Châtelet à résoudre l'énigme de la mort d'une servante, retrouvée empoisonnée dans un placard. L'enquête n'est pas facile quand il faut rester incognito...

Il y a de l'espionnage dans l'air, au profit de la Prusse.

 

"La méconnaissance de l'être aimé est la condition de l'amour. S'éprendre, c'est se méprendre."

 

09:27 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, littérature

10/02/2018

Horreurs du côté d'Uzès

Ecarts de conduite

Michel de Roy

éditions de l'Enclave

 

Le maire d'une bourgade voisine d'Uzès fait appel à un détective privé pour retrouver le cambrioleur qui s'est introduit à son domicile et a dérobé les plans d'un lotissement controversé.

Puis le maire disparait. Les morts s'accumulent jusqu'au final particulièrement sanglant.

L'auteur est un officier de police à la retraite. En 1985 , il a remporté le Prix du Quai des Orfèvres avec une histoire de coopération exemplaire entre services de police visant à mettre fin au transport de drogue par les "go fast". En trente ans, une vingtaine de romans policiers ont suivi, généralement situés dans le Languedoc où il vit.

La question que je me pose aujourd'hui est de savoir si les horreurs racontées, en particulier à la fin du roman, sortent de son imagination ou de ses souvenirs professionnels ?

 

 

 

08:25 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar