Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2022

Guinée équatoriale

Guinea

Fernando Gamboa

 

L'écrivain espagnol Fernando Gamboa se met dans la peau de Blanca, anthropologue travaillant pour l'UNICEF.

A la suite d'un incident avec la police elle fuit à travers le pays, en particulier la jungle et ses périls. Elle croise gorilles, éléphants, serpents, sans parler des araignées...

Mais aussi l'occasion de rencontrer des pygmées qui la soigneront de la malaria. Ainsi que des religieuses qui l'aideront dans sa fuite.

Le roman est l'occasion de dénoncer le régime dictatorial qui règne depuis l'indépendance. La justice française a saisi certains des "biens mal acquis" que le fils du président à vie détenait en France.

En raison de la manne pétrolière, le pays détient en Afrique un des plus haut revenu par habitant. Moyenne théorique bien entendu car la presque totalité de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et la Guinée équatoriale est classé en bas du tableau de l'"indice de développement humain." et en 174ème position en ce qui concerne la corruption. Bref, la Guinée équatoriale et le symbole même de cette Afrique qui me désespère, pillée par ses dirigeants prédateurs.

 

"Qu'est-ce qui est normal pour toi ? avoir l'eau potable te parait normal ? La lumière électrique ? Le tout-à-l'égout ? des hôpitaux ? De quoi manger ? Ce ne sont pas des choses normales : ce sont des luxes. Seulement vous, la minorité des privilégiés qui peuvent en bénéficier, vous êtes persuadés que c'est "normal", et que nous, les pauvres de ce monde, nous sommes "des gens bizarres". Et ce qu'il y a de plus pathétique, c'est que vous croyez que c'est une question de mérite. Vous ignorez l'accablante vérité : que l'exception, c'est vous."

 

07:57 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afrique, littérature

02/06/2021

Dessine-moi la liberté

Africa

Plantu et Cartooning for peace

Texte et direction d'ouvrage René Guitton

éditions Calmann Lévy

 

Un livre évènement qui réunit une sélection d'une cinquantaine de dessinateurs de presse issus de nombreux pays du continent africain. Cela nous permet de voir les tendances graphiques africaines et nous permet également de mieux connaitre leurs pays. Leur marge de manoeuvre nous permet de deviner les limites de la liberté de la presse...

"Le dessin constitue l'arme idéale pour écrire leur société."

 

"Nos tabous : Dieu, la religion, la sexualité, l'homosexualité" (Alaa Satir, Soudan)

"J'ai voulu étudier le dessin parce qu'il représente pour moi une forme de journalisme" (Alaa Satir)

"l'atteinte au sacré demeure une ligne rouge interdite, défendue et indépassable"

"Si tu n'as pas été jeté en prison, c'est que tu n'es pas un bon caricaturiste"

 

 

17/05/2021

Françafrique au Cameroun

Frakas

Thomas Cantaloube

Série noire / Gallimard

 

"La décolonisation du Cameroun fut aussi atypique que sa colonisation : la France accorda l'indépendance à ceux qui l réclamaient le moins après avoir éliminé politiquement et militairement ceux qui la réclamaient avec le plus d'intransigeance."

Cette phrase tirée des mémoires de Pierre Messmer sert de fil conducteur à Thomas Cantaloube, ancien journaliste à Médiapart qui met en scène un journaliste de"France Observateur" devenu "l'Obs".

Personnages sympathiques qui vivent de nombreux rebondissements. Ce n'est pas "Tintin au Congo", mais une remise en cause de la présence des Français après l'indépendance, militaires et hommes d'affaires. Jacques Foccard, "monsieur Afrique" du Général de Gaulle  y joue un rôle actif.

J'ai trouvé l'auteur très sévère à l'égard de Gaston Defferre, auteur de la loi cadre permettant aux pays africains francophones d'aller vers leurs indépendances.

 

 

20:41 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, afrique, françafrique

09/08/2020

La première énigme d'Aurel le Consul

Le suspendu de Conakry

Jean-Christophe Rufin

Folio 6676

 

La première énigme d'Aurel le Consul de France vient de sortir en format poche.

Cet improbable diplomate est en poste à Conakry quand un Français retraité est retrouvé pendu au mat de son voilier. Dépassant ses prérogatives consulaires, Aurel est plus curieux que les policiers et, bien entendu, il va réunir tous les éléments du mystère, dans le contexte du trafic de drogues entre la Colombie et l'Europe via l'Afrique de l'Ouest,  et découvrir le coupable.

Un roman policier tout à fait classique dans sa construction avec un personnage hors normes, et qui se lit facilement.

 

17:21 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, afrique

05/08/2020

à la recherche de la source du Nil

Richard Francis Burton

Scénario : Alex Nikolavitch

Dessin : Dim-D

Découpage : Hong Kim- Seang

Couleurs : Hugo Poupelin

Dossier historique : Christian Clot

Les grands personnages de l'histoire en bandes dessinées

Le Monde / Glénat / Fayard

 

L'explorateur Richard Francis Burton est plus connu des Britanniques que des Français. Financé par la société géographique royale de Londres, il part à la recherche de la source du Nil, une énigme géographique de plusieurs millénaires. Une énigme importante pour les pays traversés par le fleuve nourricier ou sur ses bassins versants. Encore aujourd'hui puisque l'Ethiopie se voit contester le droit d'ériger un barrage sur le fleuve dont l'origine semble bien être le lac Nyanza qui sera rebaptisé "Victoria", situé à plus de 1.000 mètres d'altitude. Mais plusieurs rivières alimentent ce lac. Laquelle est la source du Nil ? L'affaire est d'autant plus importante que ces dernières années voient le s'accroitre le déficit en eau. L'Egypte s'appuie sur un "accord" signé en 1929 sous parrainage britannique  qui laisse une portion congrue aux autres pays du bassin du Nil.

 

 

 

17:54 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, histoire, afrique