Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2017

Napoléon et l'aristocratie russe

Guerre et paix (1)

Léon Tolstoï

Adaptation : Frédéric Brémaud

Dessins : Thomas Campi

Couleurs : Fabio d'Auria

Le Monde et éditions Glénat

 

Guerre et paix, initialement paru en feuilleton,  a été adapté trois fois au cinéma, sans compter la version parodique de Woody Allen "Guerre et Amour" , adapté à plusieurs reprises à la télévision par la BBC, en multiples épisodes, dont une version avec Anthony Hopkins, adapté en opéra, adapté au théâtre. Le voici adapté en BD.

L'adaptation BD porte peu sur la guerre et la paix mais insiste surtout sur la vie de l'aristocratie russe de l'époque. Malheureusement la question du servage, soulevée par Tolstoï, est escamotée. Les guerres napoléoniennes, et les positions changeantes du Tsar,  servent de toile de fond.

La première partie se termine avec l'avancée des troupes napoléoniennes vers Moscou.

 

 

08:49 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, histoire

02/11/2017

Combattre le mal et protéger les opprimés

Don Quichotte

Miguel de Cervantès

Adaptation : Philippe Chanoinat t Djian

Dessins et couleurs : David Pellet

éditions Le Monde et Glénat

 

Dans une série intitulée "les grands classiques de la littérature en Bande Dessinée", le Don Quichotte de Cervantès était obligatoire.

Dulcinée et Rossinante sont devenues des noms propres.

Inutile de rappeler la lutte contre les moulins à vent et autres aventures bien retranscrites dans la BD.

La BD reprend bien "le récit dans le récit".

 

08:38 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature

28/10/2017

Course de chars en Italie

Astérix et la Transitalique

Textes Jean-Yves Ferri

Dessins Didier Conrad

éditions Albert René

 

Un succès mérité basé sur l'humour des jeux de mots, en particulier sur les noms propres, ainsi que les références au monde contemporain.

De Venise à Naples au rythme trépidant d'une course où se retrouvent les peuples de ce qui n'était pas encore l'Europe .

Aucune raison de bouder son plaisir !

 

16:25 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd

23/10/2017

Quand un Nîmois se moque des Tarasconnais

Tartarin de Tarascon

Alphonse Daudet

adaptation et dessins : Pierre Guilmard

couleurs : Louisa Djouadi

éditions Le Monde et Glénat

 

Tartarin est devenu le symbole du vantard pathétique qui force sa nature tranquille pour exister dans le regard des autres mais qui est d'une telle naïveté qu'il se fait "rouler" à chaque fois.

Tartarin est ridicule, mais il est acclamé par les Tarasconnais qui n'ont pas pardonné à Daudet de se moquer d'eux ainsi.

"Tartarin n'est pas seulement un livre sur la Provence, mais aussi sur l'Algérie." L'adaptation insiste beaucoup sur l'expédition dans ce pays., avec, au passage , une petite moquerie sur le képi des colons. "Avec un képi, nul n'a besoin d'une forte tête, ni même de tête du tout. Il suffit juste d'un beau képi galonné."

Une adaptation plaisante et bien dessinée.

 

10:54 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature

21/10/2017

Redécouvrir Anne Frank

Le journal d'Anne Frank

adaptation Ari Folman et David Polonsky

éditions Calmann-Levy

 

Très bonne adaptation en BD du journal d'Anne Frank à l'initiative de l'"Anne Frank Fonds", fondé par son père.

Pour faire d'un livre une BD, certains choix ont été nécessaires. L'accent a été mis sur l'humain, sur la vie de cette adolescente naissant à la vie, avec ses problèmes, son corps qui se transforme, ses relations avec les garçons, surtout avec le seul garçon présent dans la cache familiale, ses relations souvent difficiles avec ses parents, surtout sa mère.

Mais Anne Frank fait également preuve d'une grande lucidité sur les évènements extérieurs, l'incompréhension face à lait-sémitisme,  la défaite inexorable du nazisme.

Malheureusement, la malchance a voulu qu'une rafle des SS, accompagnés par des Néerlandais, manifestement à la suite d'une dénonciation,  en août 1944, lui fasse prendre le dernier convoi vers les camps d'extermination. Sa mort, quelques semaines avant la libération du camp de Bergen-Belsen, transforme en tragédie ce magnifique témoignage humain.

Ari Folman, adaptateur,  et David Polonsky, illustrateur, s'étaient distingués par "Valse avec Bachir"

Ils signent la BD de l'année à ne pas manquer.

 

 

14:53 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature