Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2020

Favorite de Louis XV

La chambre des dupes

Camille Pascal

éditions Plon

 

Intrigues amoureuses, querelles d'étiquette, complots politiques autour de Louis XV. Le spectacle de toutes les faiblesses humaines, y compris celles du Roi,  est sous nos yeux.  Tout est historique, donc crédible.

Mais 150 pages pour savoir si Madame de la Tournelle va obtenir son titre de Duchesse avant d'accorder une place dans son lit à sa Majesté...et remplacer ainsi sa soeur...

Le dernier tiers du livre est plus palpitant. Le Roi part à la guerre. Il s'est allié avec le Roi de Prusse pour combattre l'Autriche-Hongrie et l'Angleterre. A Metz il tombe gravement malade. Les médecins sont dignes des descriptions de Molière. Désolé pour La  Peyronnie, même si, depuis, il a donné son nom au CHU de Montpellier. La bataille fait rage autour du lit de souffrances. Le Roi a peur de l'enfer. Il s'engage à renvoyer sa Favorite. Le parti des dévots tient le haut du pavé.

Un chirurgien de marine, très concret, sort le Roi de ce mauvais pas. Le Roi, retrouvant ses forces, règle ses comptes.

Ce que le livre ne raconte pas, mais que chacun sait, c'est que le Roi va trouver une nouvelle favorite, la future Marquise de Pompadour.

J'avais beaucoup aimé "L'été des quatre Rois" du même auteur qui racontait comment et pourquoi Louis Philippe avait remplacé Charles X.

Camille Pascal, fils d'une ancienne conseillère municipale de Montpellier, passé par l'ENA et le cabinet de Sarkozy vient d'être recruté par l'actuel Premier Ministre.

 

 

08:59 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : littérature, histoire

04/10/2020

L'année 1789

Révolution

I) liberté

Florent Grouazel et Younn Locard

Postface de Pierre Serna, professeur d'histoire de la Révolution française à la Sorbonne

Fauve d'or meilleur album Angoulême 2020

Festival international de la Bande Dessinée

éditions Actes Sud

 

Plus de 3OO pages pour le premier tome de ce "roman graphique" historique consacré à la Révolution française.

On y voit Barnave et Marat, mais surtout le peuple de Paris qui a faim alors que le prix du pain n'a jamais été si élevé.

Les représentants des trois ordres sont arrivés chargés des cahiers de doléances. Ils décident de se former en Assemblée nationale et de rédiger une Constitution. La banqueroute et la disette menacent. Petits et grands seigneurs s'accrochent à leurs privilèges. Le Palais Royal du Duc d'Orléans est l'épicentre de l'agitation politique. Et la Bastille est prise...L'automne a vu l'Assemblée achever la rédaction de sa déclaration des Droits de l'Homme que le Roi refuse de ratifier. Pour le plus démunis les conquêtes politiques restent des mots. Les caisses sont plus vides que jamais.

Beaucoup d'images, pas trop de textes. Des couleurs pastel.

 

 

 

14:36 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, histoire

28/09/2020

"et sur cette Pierre..."

Saint Pierre

scénario : Patrice Perna

dessin : Marc Jailloux

couleurs : Florence Fantini

Les grands personnages de l'histoire en bandes dessinées

Le Monde / Glénat / Cerf

 

"Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise.", cette célèbre phrase m' a toujours laissé perplexe. Essayez de la traduire, en anglais par exemple : "You are Peter and on this stone I will build my Church". En allemand et en espagnol ça ne marche pas non plus. En araméen, puisque c'était la langue parlé en Palestine  l'époque ? C'est Jésus lui même qui aurait nommé Simon "Képhas" "la pierre". Un surnom plus qu'un nom ?

La BD illustre ce que les évangiles racontent de la vie de Simon "la pierre". Les cases sont aérées et les couleurs claires.

"C'est lui qui a fait baptiser le centurion Corneille sans exiger qu'il soit circoncis- un geste capital puisque les apôtres auparavant n'avaient baptisé que des Juifs."

 

08:35 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, histoire

26/09/2020

Un rebelle syrien non islamiste

Juste parmi les hommes

François Dupaquier

éditions Fayard

 

François Dupaquier est un "humanitaire",  spécialiste de la réponse humanitaire des zones de conflit.

Dans son roman, il met en scène une jeune journaliste, ancienne de l'action humanitaire. Elle croise la route d'un jeune Syrien, rebelle mais se battant également contre les islamistes. "Plongés dans l'obscurantisme religieux." "Les mouvements révolutionnaires laïcs sont devenus la cible de l'Etat islamique."

"Les djihadistes étrangers affluent par centaines. Seuls les rangs puissants des groupes radicaux, financés par les pays du Golfe,  peuvent les nourrir."

"La Turquie soutient les groupes proches des "Frères musulmans", le Qatar et l'Arabie saoudite arment des groupes salafistes."

Les atrocités du régime syrien nous sont rappelées. Les rebelles syriens non islamistes étaient, au départ, soutenus par la CIA, avant que le Président américain ne s'en désintéresse. Ils sont alors devenus complètement dépendant de la Turquie qui a pour principale obsession l'écrasement des Kurdes.

Les deux jeunes gens cherchent à savoir qui fournit au régime les armes chimiques interdites. Les Russes sont prêts à tout pour les empêcher de remonter la filière.

Ils tentent également de suivre la piste de l'aide américaine.

 

"Diviser l'Europe dans le climat politique mondial actuel est une folie. Tout ce travail d'union des peuples européens depuis la Seconde guerre mondiale est en train d'être balayé par la bêtise humaine."

"Seuls 30% des fonds sont utilisé pour l'achat de nourriture, le reste étant principalement dépensé en transport."

 

19:09 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, syrie

22/09/2020

Paris, mai 68

Le dossier Anténora

Lucie et Jean-François Muracciole

Toucan Noir

 

Une bande de braqueurs de bande qui opère en DS.

Des professeurs à l'école Normale Supérieure meurent de crise cardiaque...ou d'empoisonnement.

Un astronaute américain envoyé à Paris par la Nasa pour prendre un peu de vacances.

Des espions russes. Et la DST à l'affut.

Un commissaire débonnaire à quelques mois de la retraite.

Il y a de l'action. Pas le temps de s'ennuyer. Et plein d'humour et de second degré. Réjouissant.

"Anténora est l'une des parties du neuvième cercle de l'Enfer de Dante." "Anténor, le Troyen qui trahit sa patrie et poussa les siens à accueillir le cheval d'Ulysse." "Anténora, le lieu des traitres politiques."

Les auteurs ont écrit un livre qui leur ressemble : Lucie enseigne l'italien à la Sorbonne et est également traductrice. Jean-François a été élève à Sciences Po et à Normale Sup. Spécialiste de la Résistance, il enseigne à l'université de Montpellier. Il a déjà publié de nombreux livres portant sur cette période. Ce roman est leur deuxième écrit à quatre mains. Ils étaient nés en 68, mais pas depuis longtemps.

 

"Les meilleures paroles sont celles qu'on ne dit pas." (proverbe sicilien)

"Le privilège de la femme que nous aimons plus qu'elle ne nous aime est de nous faire oublier à tout propos les règles du bon sens." (Balzac)

"Godard réussissait l'exploit de rendre Belmondo ennuyeux, Resnais avait décidé d'emmerder la terre entière et Truffaut était le prototype du faux génie."

 

 

 

12:12 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar