Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2018

68, les archives

68, les archives du pouvoir

Archives nationales

Hotel de Soubise, rue des Francs-Bourgeois

judqu'au 17 septembre

 

De mars à juillet, les archives du pouvoir en place. Des dizaines de notes des Renseignements généraux, par ordre chronologique.

Il y a également des reportages, des journaux télévisés.

Beaucoup de documents des Comités de Défense de la République, gaullistes. Mais peu de documents des partis de gauche de l'époque.

 

09:21 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo, histoire

21/08/2018

les images ont une histoire

Icônes de Mai 68

Bibliothèque nationale de France, François Mitterrand

jusqu'au 26 août

 

La BnF a ressorti des images tirées de son "fonds photographique du XXe siècle". Des photos que l'on peut voir dans les magazines de l'époque, surtout Paris Match (le fameux "choc des photos"), l'Express et Télérama. En couleurs ou en noir et balnc.

Des photographies qui interpellent sur les violences policières. Mais une nuit des barricades sans icône.

Deux personnes peuvent être considérées comme des icônes de mai 68 :

- Daniel Cohn-Bendit immortalisé par Gilles Caron, goguenard, face à un CRS.

- Et une jolie jeune femme, juchée sur des épaules masculines, brandissant un drapeau. On sait depuis qu'elle se nomme Caroline de Bendern, une aristocrate déshéritée par son grand-père à cause de cette image.

Certains peuvent considérer que ces images ont été vues et revues bien des fois depuis soixante ans, mais leur présentation intelligente par la BnF plaira à celles et ceux qui ne s'en lassent pas.

 

09:01 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mai 68

17/08/2018

Expo Peyo

Peyo

Centre Wallonie-Bruxelles de Paris

en face du Centre Pompidou

Jusqu'au 28 octobre

 

Les Schtroumfs auront 60 ans en octobre. Leur créateur,  Pierre Culiford était déjà devenu Peyo (déformation de Pierrot) avec des narrations claires et des dessins qui ne l'étaient pas moins. La grande école de la BD belge dont Hergé est le grand maître pour toujours.

Peyo a d'abord été coloriste, puis dessinateur dans une agence de pub avant de créer "Pied tendre le petit indien", puis "Johan, page du roi", dans le quotidien belge "La Dernière Heure". Un héros débrouillard et une princesse dans un Moyen-âge de fantaisie.

En 1952 il entre à Spirou, grâce à l'appui de son ami Franquin. Dans les scénarios alternent suspens et gags. En 58, il y a donc 60 ans, Peyo insère dans les aventures de Johan de curieux farfadets bleus. Et très rapidement les Schtroumfs prennent l'ascendant et Johan disparait.

L'année suivante, ces drôles de personnages deviennent les vedettes de courts métrages diffusés par la télévision belge, puis un long métrage.

Dix ans plus tard, ils deviennent les Smurfs pour la télévision américaine NBC, pour 300 épisodes, diffusés dans 47 pays, récompensés par deux fois par un Emmy Arwards. Aujourd'hui,  ils sont numérisés.

Les commandes publicitaires affluants, Peyo s'entoure d'assistants. Mais comme il est perfectionniste, les choses peuvent prendre un peu de temps.

Pierre Culiford est décédé en 1992, mais ses personnages sont toujours aussi vivants.

L'exposition du Centre Wallonie-Bruxelles de Paris a le mérite de montrer le processus créatif, à partir de premières ébauches.

 

15:06 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, expo

25/06/2018

Donner à voir

Picasso

Donner à voir

14 moments clés

Musée Fabre ; Montpellier

jusqu'au 23 septembre

 

Plus de cent oeuvres, provenant de divers prêts, publics et privés.

Un style reconnaissable entre tous, malgré les différentes périodes. Des expérimentations radicales pour toujours explorer de nouvelles voies.. La révolution cubiste, les convulsions expressionnistes, le surréalisme, l'érotisme, l'urgence de peindre qui l'anime au cours des dernières années.

Un panorama de l'oeuvre de Picasso s'articulant en quatorze moments clés.

A ne pas manquer si vous passez dans la région.

 

16:33 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo

20/05/2018

La culture visuelle de l'extrême-gauche en France de 68 à 74

Images en lutte

Beaux-Arts de Paris

 

En mai 68 les affiches confectionnées à l'école des Beaux-Arts de Paris, en sérigraphie,  ont couvert les murs de la capitale.

Diversité des thèmes mais unité de la ligne politique et du style qui a marqué les années suivantes.

Candidat aux élections législatives de 73, toutes mes affiches ont été confectionnées en sérigraphie dans le grenier d'un camarade.

L'école des Beaux-Arts de Paris présente un florilège de ces affiches, et, en complément, des photos et des revues de l'époque. De 68 à 73. Avec les thèmes de lutte de ces années là, dans les universités et les usines, sans oublier la lutte pour le droit à la contraception et à l'avortement ainsi que les manifestations pour la paix au Vietnam.

Beaucoup de visiteuses et visiteurs avaient mon âge, donc autour de la vingtaine en 68...

 

08:44 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo