Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2018

Contre les châtiments corporels

Les petites filles modèles

Comtesse de Ségur

Adaptation Maxe L'Hermenier

Dessins et couleurs : Manboou

éditions Le Monde et Glénat

Les grands classiques de la littérature en bande dessinée

 

Sophie continue à avoir bien des malheurs, puisque la voilà orpheline. Comme dans "Cendrillon", elle est la souffre douleurs de sa marâtre.

Le code pénal de 1803 interdit les coups et blessures volontaires, mais cela ne s'applique pas aux parents. Napoléon fait inscrire dans son Code le "droit de correction paternel" qui ne sera aboli qu'en 1935.  La Comtesse de Ségur, même si elle fréquente les milieux les plus réactionnaires,  est opposée aux châtiments corporels, et le montre clairement dans ses "Petites filles modèles". Ces châtiments ne font pas partie de sa pédagogie pour apprendre aux petites filles (Paul, le cousin de Sophie ,n'est plus là) à bien se tenir et à savoir différencier le bien du mal.

Le dessin et les couleurs sont dans l'influence "manga".

 

 

08:29 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.