Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2019

Le choc des photos

Visa pour l'image

31e Festival international de photojournalisme

Perpignan

 

Les photojournalistes sont des photographes exceptionnels. Ils sont également journalistes, vivant de la vente de leurs photos aux médias. "Visa pour l'image" écarte les photos des paparazzi pour se concentrer sur les images qui ont du sens. Il y a les photos de l'actualité, ainsi que les photos de reportages à plus long terme.

Par exemple une exposition sur la mortalité maternelle qui ne laisse pas indifférent, même les hommes.

Certaines expositions retracent le travail d'un photojournaliste sur le long terme, comme "50 ans sur le front", 50 ans de couverture de conflits par Patrick Chauvel, et le "journal d'un photographe" d'Alain Keller.

Concernant l'actualité : "la caravane" des migrants latino-américains vers la frontière des USA, les "gilets jaunes", les Syriens bombardés par l'aviation russe (Visa d'or de la Croix Rouge), ainsi que "la fin du Califat",  le Venezuela, la Libye, le Cachemire et bien entendu le Yémen.

La faune n'est pas oubliée : les "rangers" qui luttent contre le braconnage, l'agonie du lac Victoria, "la face cachée du tourisme de la faune."

Un mot pour signaler "In God we trust", exposition au coeur des excentricités des "Eglises" aux USA. J'ai  remarqué en particulier cette Eglise où les fidèles assistent à la messe en restant dans leur voiture, comme dans les cinémas en plein air d'autrefois, et cette Eglise pour nudistes dont le photographe souligne le surpoids.

 

15:29 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photos, expo

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.