Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2019

40 ans au Quai d'Orsay

Passeport diplomatique

Gérard Araud

éditions Grasset

 

 

Après le Brexit, après Trump, un monde s'effondre ; vertige". Un tweet peu diplomatique qui l'a fait connaître et qui montrait que Gérard Araud était en fin de carrière et pouvait se permettre cette sincérité.

En quarante années Gérard Araud a occupé des postes parmi les plus prestigieux de la diplomatie française : ONU, OTAN, Tel-Aviv, Washington sous Obama puis sous Trump.

Il raconte sa vie, un peu, des anecdotes, beaucoup, et ne se prive pas de donner son avis, sans langue de bois.

 

"La France, entre les deux superpuissances était le braconnier de la guerre froide."

"On dit parfois que quelqu'un "pense faux", c'était indubitablement le cas de Claude Cheysson, complaisant avec les dictateurs , tiers-mondiste archaïque et idéologue imperméables aux réalités."

"La cause palestinienne ne suscitait que l'indifférence voire l'hostilité des pays arabes qui l'instrumentalisaient."

"Roland Dumas dont les passions étaient Mitterrand, les femmes et l'opéra."

"Les évangélistes voient dans la création d'Israël la première étape vers le retour du Messie que doit annoncer...la conversion du peuple juif."

"A aucun moment, Turquoise n'a eu d'autre mission qu'humanitaire." "Le Rwanda joue pleinement de la mémoire du génocide pour décourager les critiques de l'Occident." "Le Rwanda est devenu la Prusse de la région des Grands Lacs, tout aussi efficace, tout aussi autoritaire et tout aussi militariste."

"L'UE distribue 60% de l'aide au développement dans le monde."

"la politique étrangère, c'était la gestion des crises." ; "être diplomate suppose une certaine dose de patience."

"Une négociation est une représentation théâtrale" ; "Dans une négociation, encore plus qu'ailleurs, le moi est haïssable" ; "un accord partiel est toujours bon à prendre ; qu'il soit temporaire est mieux que rien"

"cette politesse bien française qui écarte plus qu'elle ne rapproche."

"John Kerry, insupportable dans ses certitudes et sympathique dans ses manières, un assez bon résumé de nos amis transatlantiques."

"Je ne connaissais pas un exemple où le fort s'était incliné devant les exigences du faible."

"L'alliance mortifère de la religion et du nationalisme."

"Cette politique de l'imprécation et du manichéisme qui caractérise le populisme."

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.