Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2022

Quand Louis XIII voulait éradiquer l'Edit de Nantes

Colombe, l'espionne des Rohan

Alain Bellet

Alcide éditions

 

1620, des Cévennes à La Rochelle, et retour. Le Duc de Rohan est le chef de file des protestants. Ceux-ci se partagent entre les "fermes" et les conciliateurs qui cherchent un compromis avec le jeune Louis XIII qui, poussé par son principal ministre, Richelieu, et les jésuites, remet en cause les concessions faites aux protestants par son père Henri IV.

Colombe de Salisse est chargé par le Duc de Rohan de jouer le rôle d'une conciliatrice pour négocier avec le Roi, ainsi que d'en profiter pour prendre le maximum de renseignements qui pourraient être utiles aux protestants.

Un livre de "capes et d'épées", de chevauchées, de combats dans lesquels les épées s'entrechoquent.

L'auteur est assez manifestement du coté des protestants, comme Colombe.

 

"Louis XIII était en guerre depuis plusieurs mois. Il voulait réduire et anéantir les prérogatives et les droits politiques dont bénéficiaient les villes protestantes depuis l'édit de Nantes, voulu et accordé par son propre père, Henri IV, assassiné en 1610."

"Dans la majorité des grandes villes du Languedoc, mais aussi dans les gros bourgs des pays de montagne, comme les Cévennes, une majorité des coreligionnaires se réclame d'un esprit démocratique"

"Sans aucun mystère,  Richelieu avait bien compris la principale priorité du roi : désarmer et affaiblir les forces huguenotes à l'intérieur du royaume afin de réduire définitivement leur influence sur tout le territoire." "Le programme général de démolition de toutes les fortifications des villes protestantes allait être poursuivi avec méthode.'

 

08:55 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.