Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2022

1967 : Cabu illustre la rafle du Vel'div

La rafle du Vel D'hiv

Cabu

dessins présentés par Laurent Joly

éditions Tallandier

 

Cabu, surnommé par certains "le Daumier du XXe siècle" a 29 ans en 1967,  quand il accepte d'illustrer le livre de deux anciens résistants communistes sur la rafle des 16 et 17 juillet 1942. Quinze dessins qui donnent l'impression que le dessinateur était présent et qu'il a assisté au drame qui va coûter la vie à presque 13 000 Juifs, hommes , femmes dont 4 000 enfants. Jusqu'à 55 ans pour les femmes, 60 ans pour le hommes, dépouillés de leurs biens.  Réduits à l'esclavage avant d'être exterminés.

Les Allemands refusent les enfants, mais les autorités françaises insistent !

Cabu travaille comme un journaliste et comme l'écrit sa veuve Véronique "ses dessins sont des coups de poing dans la gueule".

Cabu commençait ses dessins par les yeux, soulignant l'importance du regard.

"Contrairement à la légende, la majorité des victimes n'ont pas attendu sagement que l'on vienne les arrêter." "Le taux d'échec de la police approche les 2/3."

Certains sont persuadés que cette rafle ne les concerne pas puisqu'ils se sont battus pour la France lors de  la Grande guerre. Ils exhibent, en vain, leurs médailles obtenues au combat.

On estime à plusieurs dizaines le nombre de suicides, au moment des arrestations puis au Vel d'hiv.

Les bus emmènent les victimes à Drancy ou dans le Loiret (Pithiviers et Beaune- la- Rolande).

Très peu reviendront de déportation.

 

08:08 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.