Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2022

l'Histoire est un roman vrai

Le passé imposé

Henry Laurens

Titulaire de la chaire d'histoire contemporaine du monde arabe au collège de France

éditions Fayard

 

"L'histoire est un roman vrai"

"les subaltern studies privilégient l'étude des couches sociales dites "inférieures". C'est une histoire par le bas qui traduit la revalorisation des dominés."

"On pourrait presque dire que la monarchie d'Ancien Régime est morte de n'avoir pas su maîtriser les famines"

"les hommes ressemblent plus à leur temps qu'à leurs pères"

"En Chine comme dans l'empire  ottoman, il n'existe pas d'hérédité des fonctions d'autorité, ce qui choque les noblesses  de robe et d'épée européennes."

"La rupture de 1914 est constituée par l'abandon de la fiction d'une guerre qui n'opposerait que des armées entre elles, les non-combattants étant en quelque sorte des spectateurs des évènements en cours"

"Les "armes psychologiques" sont avant tout destinées à terroriser les populations civiles afin de les pousser à exiger de leurs gouvernements un armistice et une paix, même défavorables"

"La Seconde guerre mondiale est avant tout une guerre contre les civils (66% des morts contre 5% pour la Première)";  "La priorité est donnée aux victimes et à la souffrance, non plus aux combattants."

"Dans sa propagande à destination de l'extérieur, le jihadisme veut jouer sur l'effroi et la cruauté en adoptant les codes du cinéma gore et des jeux vidéo."

"Au début des années 70, il doit y avoir plus de français expatriés dans l'ancien empire qu'à l'époque coloniale"

"la présence en nombre de musulmans en France a déjà un siècle"

"les grands mouvements migratoires sont postérieurs aux indépendances"

 

 

16:41 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.