Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2017

Berlin 1939

Zoo station

David Downing

éditions du "cherche midi"

 

Impossible de ne pas penser à Philip Kerr et son héros récurrent Bernie Gunther. 

John Russell n'est pas Allemand, ni policier, mais journaliste anglo-saxon, correspondant à Berlin, père d'un enfant allemand. Il voit venir la guerre.

Quand un de ses confrères,  qui enquêtait sur l'eugénisme organisé par le régime nazi,  est poussé sous une rame de métro à la station Zoo, John n'enquête pas, mais poursuit le travail d'investigation journalistique.

 

"Les sujets d'actualité mentionnés sont d'une tragique authenticité."

"Hitler n'a jamais tenu secret son projet de purifier la race en stérilisant les handicapés mentaux et tous les autres malades soi-disant incurables."

"Même si un Juif couchait avec une Aryenne une seule fois, les membranes de son vagin seraient tellement imprégnées de semence étrangère que la femme ne pourrait plus porter d'Aryens de race pure." 

"Les seuls criminels violents que l'on pouvait voir dans les rues de Berlin étaient les autorités."

"Il y a plus de larmes en ce monde que tu ne peux le comprendre" (Yeats)

 

08:11 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, histoire, littérature

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.