Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2017

Au temps du bassin minier

Germinal

Emile Zola

adaptation BD Philippe Chanoinat

dessin et couleurs : Jean-Michel Arroya

Le Monde et éditions Glénat

 

En 1986, à l'occasion de la campagne électorale des élections européennes, je suis descendu au fond de la mine, à Liévin. A l'époque où il y avait encore quelques mines de charbon en France, et  les corons n'avaient pas encore été réhabilités ni les terrils aménagés, les uns et les autres avec des fonds européens.

J'en ai gardé un souvenir pénible d'avoir été obligé de ramper sur les coudes et les genoux pendant un temps qui m'avait paru interminable.Mais c'est une chose d'aller y avoir, une autre d'aller y travailler plusieurs heures par jour, pour le restant de sa vie, ou même pour une période indéterminée. Même si les conditions de travail (les hommes n'étant là que pour vérifier le bon fonctionnement de machines automatisées) et surtout de sécurité,  n'avaient plus rien à voir avec la description faite par Zola.

Des catastrophes épouvantables ont provoqué une salutaire prise de conscience. Des luttes, dont celle d'Andin qui a inspiré Germinal,  restées dans l'histoire,  ont été nécessaires pour obtenir des améliorations notables.

Autre remarque : au fond il y avait surtout des immigrés, maghrébins ayant succédé aux Polonais, aux Italiens, aux Flamands. Ceux qui travaillaient sur le "carreau" avaient un certain sentiment de supériorité sur ceux du "fond".

 Ceux qui votent si massivement pour le FN sont-ils les descendants des uns ou des autres ? Pensent-ils vraiment que Madame Le Pen, la châtelaine, va améliorer leur sort ?

Cette BD permet de se replonger dans cette période pas si lointaine, comme l'avait fait le film de Claude Berri avec Renaud et Depardieu.

 

17:01 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.