Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2017

Mata Hari racontée par Paulo Coelho

L'espionne

Paulo Coelho

éditions Flammarion

 

Néerlandaise, mariée jeune à un diplomate en poste en Indonésie, elle débarque à Paris sans le sou mais pleine de culot. Elle invente des danses "asiatiques" lascives et érotiques.

Elle séduit des hommes importants et/ou riches.

Pendant la Première guerre mondiale, elle ne comprend pas que les temps ont changé. Son charme est un peu passé. Elle ne peut plus se reposer sur ses relations pour pardonner ses imprudences, ses mensonges et ses provocations, son désir d'attirer l'attention.

Il faut débusquer des espions, ou une espionne. "Femme émancipée dans un monde gouverné par des hommes", elle fera parfaitement l'affaire du "bouc" émissaire. "Prostituée, oui. Espionne, jamais !" Mais elle est "plus attachée à montrer son importance qu'à défendre son innocence."

"La preuve que nous avions était tellement insuffisante qu'elle n'aurait même pas servi à fouetter un chat"

"Son accusateur, le chef du contre-espionnage,  avait été l'un des responsables de l'affaire Dreyfus."

Paulo Coelho prouve une nouvelle fois son talent de conteur.

 

"Quand une femme permet à un homme de l'aider, cela le rend toujours vulnérable."

"En temps de guerre, la première victime est la dignité humaine."

 

 

20:46 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.