Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2018

Expo Peyo

Peyo

Centre Wallonie-Bruxelles de Paris

en face du Centre Pompidou

Jusqu'au 28 octobre

 

Les Schtroumfs auront 60 ans en octobre. Leur créateur,  Pierre Culiford était déjà devenu Peyo (déformation de Pierrot) avec des narrations claires et des dessins qui ne l'étaient pas moins. La grande école de la BD belge dont Hergé est le grand maître pour toujours.

Peyo a d'abord été coloriste, puis dessinateur dans une agence de pub avant de créer "Pied tendre le petit indien", puis "Johan, page du roi", dans le quotidien belge "La Dernière Heure". Un héros débrouillard et une princesse dans un Moyen-âge de fantaisie.

En 1952 il entre à Spirou, grâce à l'appui de son ami Franquin. Dans les scénarios alternent suspens et gags. En 58, il y a donc 60 ans, Peyo insère dans les aventures de Johan de curieux farfadets bleus. Et très rapidement les Schtroumfs prennent l'ascendant et Johan disparait.

L'année suivante, ces drôles de personnages deviennent les vedettes de courts métrages diffusés par la télévision belge, puis un long métrage.

Dix ans plus tard, ils deviennent les Smurfs pour la télévision américaine NBC, pour 300 épisodes, diffusés dans 47 pays, récompensés par deux fois par un Emmy Arwards. Aujourd'hui,  ils sont numérisés.

Les commandes publicitaires affluants, Peyo s'entoure d'assistants. Mais comme il est perfectionniste, les choses peuvent prendre un peu de temps.

Pierre Culiford est décédé en 1992, mais ses personnages sont toujours aussi vivants.

L'exposition du Centre Wallonie-Bruxelles de Paris a le mérite de montrer le processus créatif, à partir de premières ébauches.

 

15:06 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, expo

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.