Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2018

le libertinage contre la Terreur

Ils ont fait la Révolution sans le savoir

Jean-Pierre Jouyet

éditions Albin Michel

 

J'ai connu Jean-Pierre Jouyet quand il était directeur-adjoint du Cabinet de Prodi, président de la Commission européenne, puis au cabinet de Jospin quand celui-ci était Premier Ministre. Et donc bien avant qu'il ne devienne ministre (des affaires européennes) de Sarkozy.

Brillant énarque, de la même promotion que François Hollande et Dominique de Villepin ! Il ne se revendique pas historien, mail il est clair qu'il a le goût de l'Histoire. Il fait donc des parallèles entre l'Histoire et notre temps.

 

"Tous ces auteurs, romanciers, libertins, critiques, dramaturges ont par leur ironie, leur étude minutieuse des moeurs nobiliaires ou parlementaires par un athéisme certain, contribué, au moins autant que  les grands philosophes des Lumières, à la chute de la monarchie absolue et de la société d'ordres."

"Les femmes régnaient ! Alors, la Révolution les détrôna." (Elizabeth Vigée-Lebrun, portraitiste de Marie-Antoinette)

"La princesse Palatine, la première femme moderne de ce siècle."

"A cette époque (celle du Régent), toute femme a le coeur libertin."

"Le Régent est peu porté sur le sentiment humain. En cela il annonce bien les politiques actuels quelle que soit la tendance."

"La Régence eut ce grand mérite de libérer les corps et les âmes. Le plaisir, encensé au XVIIIe siècle constitue la principale révolte sociale contre l'ordre établi. Le libertinage est davantage en phase avec la dégénérescence de la noblesse qu'avec la montée de la morale bourgeoise."

"Comme aujourd'hui, le principal défi de Turgot est de sortir de la spirale infernale de la dette.

"Être conquérant à l'étranger pour être reconnu en France faute de réformes, éternel adage de notre histoire."

"La guerre d'indépendance des Etats-Unis génère et la ruine financière et le triomphe de l'idée de République."

"La moralité a-t-elle quelque chose à voir avec l'Histoire ?"

08:36 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.