Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2018

Tirailleurs sénégalais dans la guerre de 14/18

Frère d'âme

David Diop

Prix Goncourt des lycéens

éditions du Seuil

 

Le Goncourt des lycéens est généralement un bon choix. Celui de cette année ne déroge pas à cette règle.

30 000 soldats venant des pays d'Afrique colonisés par la France sont morts "pour la France" pendant la première guerre mondiale.

Ce roman se présente comme le journal d'Alpha Ndiaye. Son "plus que frère", "frère d'âme" est tué sous ses yeux. Il se sent responsable. Sa raison vacille au point de l'envoyer à l'arrière du grand massacre où il se remémore sa jeunesse africaine.

Le style est poétique, dans la veine de la littérature africaine francophone.

L'auteur est actuellement maître de conférence à l'université de Pau.

 

"La nuit tous les sangs sont noirs"

09:04 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.