Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2020

écrivain visionnaire

ORWELL

Etonien, flic, prolo, dandy, milicien, journaliste, révolté, romancier, excentrique, socialiste, patriote, jardinier, ermite, visionnaire

Pierre Christin et Sébastien Verdier

avec la participation de : André Juillard, Olivier Balez, Manu Larcenet, Blutch,

Juanjo Guarnido et Enki Bilal

éditions Dargaud

 

Une BD pour mieux connaître l'auteur de "La ferme des animaux" et "1984", entre autres.Super bien dessinée, avec des cases aérées, en noir et blanc, avec quelques planches colorisées. Des extraits des écrits d'Orwell bien insérées dans le récit.

Eric Blair, son véritable nom, vit dans une famille de la classe moyenne. Il est boursier pour aller dans une école privée fort chère qui pressent ses capacités intellectuelles qui lui permettent d'intégrer la prestigieuse école d'Eton, également comme boursier.

A la sortie d'Eton, au lieu d'aller à Oxford, comme ses camarades de classe, il part en Inde qu'il quitte, ne supportant pas le colonialisme. De retour en Europe il fait la vaisselle dans un grand hôtel parisien, vivant "dans la déche". Bon endroit pour constater les différences de classes. Il retourne en Angleterre en étant clairement ancré à gauche. Tellement à gauche qu'il s'engage dans les "Brigades internationales". Gravement blessé, il est le témoin direct du sous-armement républicain face aux franquistes. Témoin direct également de l'élimination par les staliniens de toutes les autres forces de gauche.

De retour en Angleterre, pendant la guerre, il s'engage dans la "garde civile". Esprit libre "Orwell se moque totalement du qu'en-dira-t-on". Il écrit des articles pour plusieurs journaux et anime une émission de radio.

C'est après guerre qu'il publie les deux oeuvres majeures qui le font entrer dans la postérité.

 

"Ce que j'ai connu du fonctionnement intérieur des partis de gauche m'a fait prendre la politique en horreur." (Orwell)

"Sur le net les commentaires ineptes sont devenus plus sacré que les faits avérés." (Pierre Christin dans sa psot-face)

 

 

18:48 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.