Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2021

Cadavre à demi carbonisé

Nous ne négligerons aucune piste

Lucien Nouis

éditions du Masque

 

Je viens de lire dans Midi Libre de ce matin qu'un cadavre à demi carbonisé venait d'être découvert dans le Gard.

Le même point de départ, dans le même département,  que ce roman policier.

L'auteur enseigne la philosophie et la littérature du siècle des Lumières à l'université de New-York. Soit il a des attaches dans le Gard, soit il y passe parfois ses vacances, même si son village cévenol est un peu trop caricatural à mon goût.

Peut-être trop caricatural également ce commissaire de police très sympathique mais trop porté sur la bouteille et qui n'en fait qu'à sa tête. Mille fois vu le policier qui a laissé partir sa femme et perdu le contact avec sa fille unique parce qu'il était trop accaparé par ses enquêtes.

Même s'il veut rassurer le juge d'instruction en lui répétant :"nous ne négligerons aucune piste." (titre du livre). Juge à qui il ne demande pas l'autorisation pour aller enquêter à Rome et à Brest. Avec quel argent ?

 

"Sa femme était sans doute en train de lire un polar. Elle en avait accumulé des centaines au fil des années. Des piles qui jaunissaient , prenaient la poussière et l'humidité, servaient de dessous-de-plat, de cale porte, d'éventail les jours de chaleur, parfois même de combustible pour allumer le barbecue."

"Il ne faut pas prendre les bouddhistes pour des enfants de choeur ou des pigeons."

 

 

08:40 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.