Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2021

L'Europe vue du cabinet du Commissaire Moscovici

Un sociologue à la Commission européenne

Frédéric Mérand

Presses de la Fondation nationale des sciences politiques

 

Frédéric Mérand est professeur de science politique à l'université de Montréal. Pendant quatre ans il s'est immergé au cabinet de Pierre Moscovici, Commissaire européen, Français et social-démocrate,  et a pu observer le fonctionnement de la "machine" européenne...vu de la Commission.

Beaucoup de projets, et beaucoup de déceptions puisqu'à la fin ce sont les ministres, éventuellement les Premiers Ministres, qui décident, et il suffit d'un petit nombre des 28 pour tout bloquer, même si le Commissaire s'appuie sur l'opinion publique relayée par le Parlement européen, par exemple pour lutter contre l'évasion fiscale.

Parvenir à une décision implique de chercher en permanence des compromis. Heureusement pour Mosco il a bénéficié de l'aide du Président de la Commission, Jean-Claude Juncker.

"A Bruxelles, la gauche c'est le keynésianisme, et la droite c'est la rigueur."

Au cours de ces quatre années, rien moins que la crise grecque.  "Les fiscaux de la troïka cherchaient des domaines où on pouvait couper : la santé, l'éducation..."

"J'ai été ministre deux fois de ma vie en France. Le gouvernement Jospin était le plus à gauche de l'histoire récente, mais aussi celui qui a le plus privatisé" (Pierre Moscovici)

"La démocratie et la lutte contre les inégalités doivent être les piliers de l'Europe" (PM)

Mosco n'a pu obtenir "que le multinationales paient leurs impôts là où elles font leurs profits." ; "La France ne peut pas imposer les bénéfices retirés par Google de la vente de données personnelles des Français."

"D'anciens collaborateurs de Pierre Moscovici comme Stanislas Guerini, Cédric O, Julien Denormandie et Alexis Kohler se joignent à l'équipe du jeune candidat Macron."

"Ni organisation internationale, ni Etat fédéral, l'Union européenne demeurera un régime politique singulier parce qu'il fait place à l'exercice de la démocratie entre des démocraties"

 

 

16:47 Publié dans EUROPE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.