Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2021

Le contingent en Algérie

Des hommes

de Lucas Belvaux

d'après le roman de Laurent Mauvignier

avec Gérard Depardieu, Catherine Frot, Jean-Pierre Daroussin

 

1962 : cessez-le-feu en Algérie. J'ai 13 ans, donc aucun risque d'y faire mon service militaire, mais assez vieux pour être informé, de voir les manifestation, d'entendre le bruit de certaines bombes qui explosent à Paris, d'être évacué d'un cinéma à cause d'une alerte. A l'époque on ne parlait pas de "guerre", et pourtant ! Assez vieux pour écouter un mien cousin revenant d'Algérie où il a fait son service militaire, et me parlant des morts.

Peut-être fallait-il être Belge, comme Lucas Belvaux pour montrer ces jeunes gens revenus avec ce que l'on appelait pas encore "les symptômes du stress post-traumatique". Ravagés d'avoir vu ce que des hommes étaient capables de faire à d'autres hommes. Comme les nazis à Oradour ! Avec de la barbarie des deux côtés...

Le film est monté par "flash-back", ce qu'ils sont aujourd'hui s'expliquant, au moins en partie, par ce qu'ils ont vécu à vingt ans.

 

07:56 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinéma, algérie

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.