Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2021

Intrigues à Nemausus, la gallo-romaine

La prophétie des aigles

Eric Teyssier

éditions Alcide

 

Nous sommes en 96 après JC. L'empereur Domitien, qui laissera son nom à la voie qui structure la Gaulle narbonnaise, devient paranoïaque. Il finira assassiné, cette année là, car même les paranoïaques peuvent être victimes de complots.

A Némausus (Nîmes)  les richissimes Solutus et Kareus, tous les deux Gaulois Volques romanisés,  s'affrontent pour être élus aux responsabilités de la ville. Tous les coups sont permis, mais l'argument principal, pour l'un comme pour l'autre, est l'organisation de fêtes splendides avec gladiateurs venus de Rome, payées sur leurs fortunes personnelles .

Quand Solutus est assassiné, son fils Macrimus quitte sa légion stationnée sur les bords du Danube pour reprendre le flambeau familial. Sa femme aide à sa popularité alors que l'épouse de Kareus est imbuvable. Les femmes n'ont pas le droit de vote, mais ne sont pas sans influence...

Maximus est épaulé par deux amis qui deviendront empereurs, chacun leur tour : Hadrien (celui qui a construit le mur, encore visible, entre l'Ecosse et l'Angleterre), et Antoninus, né à Nemausus, qui sera adopté par Hadrien. C'est la fin des Flaviens et le début des Antonins. Nîmes deviendra pour toujours la "ville des Antonins". Antoninus adoptera Marc-Aurèle qui lui succédera.

Il y a des complots, des meurtres, des rebondissements.

L'auteur, Eric Teyssier, historien de l'université de Nîmes était l'organisateur, avant la pandémie, des "grands jeux romains" de Nîmes. Il nous fait revivre, à travers les aventures de ses personnages, la vie de la haute société gallo-romaine, ainsi que des esclaves, éventuellement affranchis, ainsi que certains corps de métier dont les gladiateurs auxquels il a consacré sa thèse ("la mort en face").

 

"Frappées sous le règne d'Auguste, de vieilles pièces circulent encore. Le crocodile enchaîné à une palme triomphale y rappelle l'exploit des Gaulois Volques. Leurs descendants sont toujours fiers d'avoir contribué à la conquête de l'Egypte pour l'empire de Rome."

"Les adorateurs du soleil levant sont plus nombreux que ceux du soleil couchant."

 

18:10 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.