Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2017

Un destin allemand

Le testament Aulick

Pierre Servent

éditions Robert Laffont

 

Pierre Servent est un journaliste spécialiste des questions militaires. Ancien enseignant à l'Ecole de guerre. Entre autres interventions, il est "l'expert"  militaire (colonel de réserve) lors des défilés du 14 juillet.

Il nous propose dans ce roman le récit de la vie d'un jeune Allemand francophile, ("les Bavarois sont très francophiles") étudiant à Montpellier (avant Erasmus ! "toutes les bonnes familles faisaient faire à leurs rejetons des séjours dans ce pays voisin") qui se retrouve de 1914 à 1918 dans la boue et la sauvagerie des tranchées.

En 1918, il participe,  avec les débris de la VIIIe armée allemande de la Baltique, au côté des Russes "blancs, " dans la lutte contre les "rouges" dans les pays baltes. "Les Barons baltes d'origine allemande y sont d'ailleurs implantés depuis sept siècles.""Plusieurs de ces ex-combattants de la Baltique se retrouveront dans la garde rapprochée d'Hitler."

Après la défaite, qu'il ne comprend pas, il déprime et se fait enrôler par un camarade de combat dans le parti nazi, bien qu'il ne soit pas antisémite.

Parfaitement francophone, il est envoyé à l'ambassade d'Allemagne à Paris. Puis, à la fin de la guerre, à Budapest. Il décrit dans son "testament" les horreurs commises par les nazis allemands et hongrois ( les "Croix fléchées") avant l'arrivée de l'armée soviétique.

Le document, qui a pu être transmis à sa femme par un prêtre et un rabbin, est retrouvé chez un antiquaire de Montpellier par un professeur d'histoire, aidé, en particulier pour la traduction,  par sa collègue qui enseigne l'allemand.

Les relations entre les deux profs sont tellement "cousues de fil blanc" qu'elles en sont décevantes.

"Comment un pays, connu comme l'une des terres de prédilection du romantisme, a-t-il pu se donner corps et âme à un personnage comme Hitler ? Dans ces années là, l'Allemagne est sans doute en Europe l'un des Etats au plus haut niveau culturel, avec un système éducatif et universitaire de très grande qualité."

 

08:21 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.