Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2019

meurtres au parlement européen

Les compromis

Maxime Galligaro et Eric Cardère

éditions Rivages / noir

 

Dans moins de trois mois, les élections au Parlement européen. Mais comment fonctionne cette institution ? Pour le savoir, rien de mieux que ce roman policier !

Deux meurtres au Parlement européen. Et comme celui-ci se partage entre Bruxelles et Strasbourg, il y en a un dans chacune de ces villes. "Les lieux deviennent vivants" écrit Daniel Cohn-Bendit dans sa préface.

Les auteurs ont travaillé quelques années dans la "maison", comme assistants parlementaires. Ils ont manifestement le sens de l'observation. Leurs quelques erreurs sont secondaires.

Les "compromis" sont ceux que passent les groupes politiques pour arriver à une majorité.

 

"Les conseillers (des groupes politiques) sont le chaînons manquant entre l'assistant et l'élu. Ils travaillent directement pour un groupe parlementaire. Quand j'étais arrivé au Parlement, j'avais été intimidé par leur aisance, par leur manière très directe de parler aux députés- ce que les assistants parlementaires aimeraient, mais ne peuvent pas faire. Politiques, mais pas élus, ils ont un pouvoir considérable." J'ai fait ce métier pendant plus de trente ans, je ne savais pas que nous donnions cette image...

"La Commission européenne, c'est fait pour taper dessus."

"Dans un Parlement, s'il y a des assistants, c'est bien qu'il y a des assistés."

"Ceux qui pensent que la flatterie ne mène à rien n'ont jamais côtoyé de politiques."

"Pour un assistant, la journée se termine quand le patron passe la porte du bureau". Ce n'est même pas vrai, surtout depuis l'invention des téléphones portables !

"Le prix d'éloquence sera donné au laconisme." (Saint-Just)

15:55 Publié dans EUROPE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, europe

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.