Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2021

A quoi servent les sous-marins ?

Commandant en chef  -1-

Tom Clancy (Mark Greaney)

Le Livre de Poche (n°35575)

 

"C'était l'orgueil de la nouvelle marine russe. Un gigantesque sous-marin nucléaire lanceur d'engins de la classe "Boreï", flambant neuf. Les "Boreï constituaient la quatrième génération de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins. Ils pouvaient plonger jusqu'à quatre cent mètres et filer trente noeuds  en plongée, tandis que leur système de propulsion par hydrojet leur permettaient une "vitesse silencieuse", les rendant fort difficile à détecter." A bord de ce titan des mers se trouvaient douze missiles balistiques, chacun munis de douze têtes nucléaires. Cela permettait au sous-marin de délivrer cent vingt détonations, ce qui voulait dire qu'à lui seul il pouvait remplacer les Etats-Unis d'Amérique par un trou fumant. Mais cela, seulement s'il se trouvait assez près de la côte orientale de l'Amérique pour déjouer ses systèmes de défense anti-missiles."

Tom Clancy est décédé en 2013. Mark Greaney qui travaillait avec lui a continué la saga. Ce roman a été publié aux USA en 2015, en France en 2017. Le Livre de Poche vient de le rééditer.

L'URSS n'existe plus, mais le Président russe est toujours aussi dangereux. Ayant détourné des milliards alors que la situation économique de son pays s'aggrave, il compte bien mobiliser les citoyens russes derrière lui en jouant à fond la carte nationaliste, comme tous les dictateurs, allant jusqu'à l'éventualité d'une guerre, comme en Géorgie, en Crimée et dans le Dombass. Sa prochaine cible est la Lituanie, membre de l'OTAN. Les autres membres de l'OTAN le laisseront-ils faire ?

"L'un des principes fondateurs de l'organisation était le concept d'auto-défense collective. C'était stipulé dans l'article 5 du traité : "les parties conviennent qu'une attaque armée contre l'un ou plusieurs d'entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d'elles  assistera la partie ou les parties ainsi attaquées y compris par l'emploi de la force armée."

"Le bon vieux temps où des centaines de milliers de fantassins américains et des centaines de chars étaient prêts à intervenir en Europe est révolu."

"La France, l'Espagne, l'Italie ? Oubliez. Ils regrettent déjà qu'on (les pays baltes) nous ait laissés nous joindre à leur petite bande, et ils feront des courbettes à la Russie, la laisseront faire ce qu'elle veut, jusques et y compris envahir nos cieux."

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.