Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2021

le coeur du pouvoir depuis 1789

Maîtresses et femmes d'influence

Robert Schneider

éditions Perrin

 

Après avoir écrit un livre sur les "premières dames", le journaliste Robert Schneider nous propose le portrait de dix femmes ayant eu des relations étroites avec des hommes de pouvoir, les ayant parfois influencés.

Marie Walewska a-t-elle eu la moindre influence sur Napoléon ?

Quelles ont été les relations de Talleyrand avec sa nièce, duchesse de Dino ?

Qui avait le plus d'influence sur Adolphe Thiers : son épouse, ou la mère de celle-ci, sans parler de sa soeur ?

La comtesse de Castiglione a été la favorite de Napoléon III, mais cela a-t-il joué un rôle dans l'unité de l'Italie ?

La princesse Jeanne Bibesco, carmélite, a eu de nombreux dialogues avec "le petit père" Combes. Leurs échanges ont été essentiellement épistolaires, et rien n'indique qu'ils aient commis le "péché" de chair.

Gambetta, Clémenceau et Aristide Briand ont également eu leur "dame de l'ombre".

Léon Blum, devenu veuf s'est marié avec sa maîtresse.

Paul Reynaud laissait sa maîtresse , Hélène de Portes,  prendre beaucoup de décisions. Elle était "au coeur du pouvoir". Tous les historiens s'accordent pour lui faire porter une grande responsabilité dans l'appel de Reynaud à Pétain.

 

 

 

17:07 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.