Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2022

Contre l'extrême droite

Retour à Berlin

Jacques Moulins

Série noire / Gallimard

 

J'avais parlé dans ce blog du premier roman de Jacques Moulins, maintenant publié en poche (Folio policier), "Le retour de la bête". Nous retrouvons dans ce deuxième roman un commissaire d'Europol, responsable de la coordination de la lutte contre le terrorisme, il prend conscience de l'importance du risque que représente l'extrême droite, risque parfois minimisé par les polices nationales.

Comme tous les délinquants de haut vol, les tenants de l'ultra droite se moquent des frontières alors qu'en face les Etats membres sont réticents à mettre en commun leurs informations et leurs moyens de lutte.

"Je ne demande pas grand chose. Juste quelques aménagement, comme la possibilité pour le parquet européen de procéder à des écoutes téléphoniques sans devoir en référer préalablement aux parquets nationaux."

"Souvent elle s'était demandé ce qu'elle faisait là entre les petits notables conservateurs d'une part et les grandes gueules de comptoir populaires de l'autre, les deux hémisphères minables du parti."

"Les peuples semblaient charmés par ces vieilles sirènes qui n'avaient apporté par le passé que ruines et désolation. Comme les dictateurs du XXe siècle, les candidats aux élections pouvaient multiplier les mensonges et les dénonciations diffamatoires sans s'attirer l'oprobe publique. "

"C'était encore et toujours la vieille stratégie de von Papen recommandant à Hidenburg la nomination d'un Hitler qu'il croyait contrôler."

"Ils se retrouvent quasiment tous sur trois mots simplistes : la mondialisation a privé la nation de sa souveraineté, l'immigration, qu'ils appellent islamiste ou musulmane,  l'a privé de ses valeurs chrétiennes, la solution c'est un Etat fort, les valeurs anciennes réaffirmées." "Mais sans jamais se couper d'élites étatiques et financières que forment souvent leurs rares conseillers et financeurs."

"60% des entreprises européennes ont reçu un jour ou l'autre des demandes de rançon."

 

 

16:09 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.