Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2022

Histoire de Montpellier en BD, tome 2

Montpellier, des guerres de religion à nos jours

de 1562 à 2022

scénario et dialogues : Dobbs

documentaires et textes historiques : Béatrice Merdrignac

couverture : Benjamin Blasco-Martinez

éditions "petit à petit"

 

Au temps des "guerres de religions", Montpellier, comme quasiment toute la région, était un foyer de protestantisme. "Les premiers protestants sont les étudiants en médecine".

En 1622, "les Montpelliérains acceptent de faire amende honorable. Louis XIII signe l'édit de Montpellier : il leur confirme la liberté de culte, mais la ville doit détruire ses fortifications."

"En 1629, par la paix d'Alès les protestants sont exclus de toutes les fonctions publiques et des métiers nobles. Les mariages mixtes sont interdits."

Au XIXe siècle Montpellier devient une capitale viticole, la vigne prenant la place de la polyculture. Au début du XXe siècle le secteur connait une grave crise qui va se traduire en 1907 part des manifestations très suivies. La hausse du prix du vin permet une période de prospérité à partir de 1910. Pendant la Grande guerre, les soldats bénéficient de distribution régulière. 75 centilitres par jour.

Le XIXe siècle voit également la construction des chemins de fer et un urbanisme "haussmannien", ainsi que des campagnes de vaccination (diphtérie, rage, tuberculose).

Presque deux mille soldats de Montpellier sont morts pour la France.

Avant même la deuxième guerre mondiale, Montpellier voit arriver des milliers de réfugiés espagnols. En 1941, le maire de Montpellier démissionne pour ne pas collaborer. Jean Moulin passe à Montpellier pour voir sa mère et sa soeur. Des mouvements de résistance s'organisent.

Georges Frêche écrira une nouvelle page, contemporaine, de l'histoire de la ville.

 

07:57 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.