Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2022

Peindre des merveilles

Préhistoires

Jean Rouaud

folio

 

Réédition augmentée,  en folio, de l'ouvrage de Jean Rouaud consacré aux splendeurs des peintures découvertes dans certaines grottes.

"Alors, on était pas regardant avec le temps : un ou deux millions d'années pour affûter à peu près correctement le tranchant d'un silex, mais cette fois on y était."

"Les mêmes inventèrent délicatement le chagrin. nous le déduisons, non de larmes fossiles mais du fait avéré qu'ils furent les premiers à enterrer leurs morts."

"Ils avaient vu au printemps émerger des entrailles de la terre la force prodigieuse de la nature entamée en rien par cette traversée des ténèbres. Il suffirait de confier les corps à la terre comme on les rendrait à leurs mères pour qu'elles le rechargent en flux vital." "Comment ne pas chercher à se glisser dans ses entrailles jusqu'à sa matrice bienveillante ? Mais bien sûr qu'ils ne vivaient pas au fond des grottes."

"Toutes ces heures passées à scruter, guetter, observer, à tenter de prévenir le danger, de repérer la nourriture, un abri, il en sortait forcément quelque chose."

"L'homme est mal dans sa peau. Il est le seul être de la création à qui sa peau se suffit pas. Il est le seul à ne pouvoir vivre sans le secours de l'autre."

 

17:38 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.