Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2023

Violences de classes et violences de genre

Petite Sale

Louise Mey

éditions du Masque

 

Catherine est petite et elle "fait" sale. Catherine est pauvre, élevée par sa mère couturière et veuve. Catherine travaille comme domestique au domaine du plus gros betteravier de la région. Même les autres domestiques lui donnent des ordres.

Monsieur est riche. Il ne parle pas à Catherine, il lui donne des ordres comme à tout le monde, y compris au Maire, y compris à ses enfants, sans parler de son épouse. Monsieur a le pouvoir que donne l'argent.

Le jour où sa petite-fille de quatre ans est enlevée, Monsieur est face à un abîme : comment renoncer à son cher argent pour payer la rançon ? Comment accepter que ces policiers venus du quai des Orfèvres n'aient pas à son égard la même déférence que tout le village dont presque tous les habitants dépendent de lui ?

Ce livre est d'abord une intrigue policière : qui a enlevé l'enfant ? l'enfant sera-t-il rendu vivant(e) ? la rançon récupérée après coup ? Mais c'est également une galerie de portraits : le Maître et ses trois enfants adultes, les ouvriers agricoles, bucherons,  saisonniers italiens, suspects puisque étrangers...

Portrait également de ces paysages des Hauts de France, aux terres riches et lourdes qui collent aux chaussures. En plus,  l'action se déroule lors d'un hiver particulièrement dur. 

 

"de manière brouillonne, il pense qu'être riche, c'est avoir le luxe de décider devant qui on doit avoir honte."

 

17:16 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.