Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2022

Guerres de religions à Paris et Amsterdam

La cité de larmes

Kate Mosse

éditions Sonatine

 

La "Cité de feu" racontait les guerres de religions à Carcassonne et Toulouse. Un protestant et une catholique s'aimaient d'amour tendre. Les voilà dix ans plus tard, toujours amoureux et chargés de famille. Ils sont invités au mariage du protestant Henri de Navarre avec la catholique Marguerite de Valois qui restera dans l'Histoire sous le nom de "Reine Margot".

Ils sont donc, à Paris,  la nuit de la Saint Barthélémy. Certains d'entre eux dans les rues. Ils parviennent à s'enfuir en bateau, changent de bateau à Rouen direction Amsterdam, seule ville de Hollande encore tenue par les catholiques. La guerre fait rage entre les troupes espagnoles d'occupation, catholiques et les révoltés menés par le prince d'Orange, protestants qui demandent leur indépendance.

Le couple venu de France se veut la preuve que la coexistence pacifique est possible. Dans le roman, si tous les catholiques ne sont pas des méchants, les principaux méchants sont catholiques, à commencer par Henri de Guise !

 

"Limoges faisait partie d'une des principautés gouvernées par Jeanne d'Albret, reine de Navarre et était contrôlée par les forces huguenotes."

"Le bruit court que la reine de Navarre a été empoisonnée par la reine mère, Catherine de Médicis."

"Les taxes avaient été augmentées pour financer le mariage royal malgré trois ans de mauvaises récoltes."

 

17:22 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roman historique