Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2017

Londres XIXe siècle

Oliver Twist

Charles Dickens

Adaptation BD : Philippe Chanoinat

Dessin : David Cerqueira

Couleur : Siel

éditions Le Monde et Glénat

 

Les mésaventures d'un jeune orphelin dans l'Angleterre du XIXe siècle, publié en feuilleton, comme la plupart des romans de l'époque, en Angleterre comme en France. 

Un roman social,  dénonciateur de la société de son temps par Charles Dickens, écrivain activiste engagé contre la pauvreté et les injustices sociales.

Dommage que le jeune Oliver Twist ne partage pas le sort des 50.000 enfants de moins de 13 ans obligés de travailler dans des métiers pénibles,dans les manufactures, dans les mines, ou comme ramoneurs ou domestiques. Sans passer à l'acte, il côtoie le monde des voleurs.

Social et plein d'espoirs (d'illusions ?), basés sur l'idée que "même chez les pires hommes, il reste toujours une part d'humanité." La "bourgeoisie éclairée" y joue un rôle rédempteur.

 

"- Cela te plairait-il de devenir très intelligent quand tu seras grand et d'écrire des livres ?

- Je crois que j'aimerais mieux en lire !"

"Il y a chez une femme en colère (surtout quand s'ajoutent à toutes ses autres violentes passions les élans farouches de l'insouciance et du désespoir), il y a chez une telle femme quelque chose que peu d'hommes se soucient de braver."

 

08:13 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.