Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2018

Le cerveau d'Himler s'appelle Heydrich

HHhH

de Cédric Jimenez

avec Jason Clarke, Rosamund Pike

adapté du livre de Laurent Binet HHhH, Goncourt du premier roman

en VOD

"Himlers Hirn heisst Heydrich" : le cerveau d'Himler s'appelle Heydrich. Tel était le surnom donné par les SS à Reinhard Heydrich. Les résistants le surnommaient "le bourreau de Prague."

La première partie est centré sur Heydrich, sa femme et ses enfants. Banalité du mal : bon père de famille d'un coté, horrible assassin de l'autre. Il organise les "einsatzgruppen" qui "nettoie" ethniquement la Pologne et les pays baltes après le passage de l'armée allemande. Un million de morts entre 1940 et 43. Sa récompense sera sa nomination à la tête de la Bohème-Moravie, puisque les Allemands ne veulent pas entendre parler de la Tchécoslovaquie, née du Traité de Versailles. Il organise la "solution finale" : l'extermination des Juifs dans des camps.

La deuxième partie est centrée sur l'attentat organisée par la résistance, thèque et slovaque,  visant à l'éliminer. Tout le monde connait la fin, puisqu'elle est historique, mais le film, comme le livre, n'en reste pas moins un excellent thriller historique mis en scène par Cédric Jimenez qui réalise habituellement des films policiers comme "La French".

Sur le même thème, je signale également "Prague fatale" de Philip Kerr. Son héros habituel, Bernie Gunther, suit les "einsatzgruppen" puis est appelé à Prague par Heydrich.

Deux livres à lire, un film à voir en VOD !

 

 

10:03 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinéma

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.