Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2020

Julia et Alphonse dans l'Essonne

Alphonse Daudet entre Gard et Essonne

Association pour la protection et la mise en valeur de Calvisson et de la Vaunage

Cercle littéraire et historique de Draveil

 

Alphonse Daudet est né à Nîmes. Il n'a jamais été un "petit chose" et n'a jamais habité dans un moulin. Il est le descendant de riches soyeux, riches surtout du côté de sa mère. Mais à la fin du XIXe siècle, les affaires des soyeux périclitent.

Après de courts séjours à Alès et Lyon, il "monte" à Paris où il rencontre et séduit Julia Allard, avec qui il se marie. Ses témoins sont Paul Dalloz, directeur du "Moniteur universel" et Frédéric Mistral. Julia apporte en dot une petite fortune qui permettra à Alphonse de ne travailler à rien d'autre qu'à ses livres. Il a 37 ans quand le succès arrive enfin. La vie de la famille se partage entre Paris, dans un appartement de l'Hôtel Lamoignon, puis place des Vosges, et leur maison de Champrosay, qui était alors dans le département de Seine et Oise, aujourd'hui disparu. Les Daudet y reçoivent volontiers leurs amis écrivains et peintres, Frédéric Mistral, Edmond de Goncourt, Pierre Loti, Edouard Manet, Claude Monet, Auguste Renoir.

Leurs promenades les amènent aux bords de la Seine ou dans la forêt de Sénart.

Après la disparition de Julia et d'Alphonse, leurs légataires découvriront qu'une grande partie des brouillons, en particulier ceux des "Lettres de mon moulin" était rédigée de la main de Julia...

 

08:41 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.