Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2022

Meurtres dans "la maison de Molière"

L'assassin de la rue Voltaire

Henri Loevenbruck

XO éditions

 

Août 1789 : une série d'assassinats ébranle la Comédie française. Le journaliste Gabriel Joly mène l'enquête avec le commissaire Guyot.

Unité de lieu, presque unité de temps, nous suivons les progrès de l'enquête.

Nous apercevons Danton et Camille Desmoulins qui n'ont rien à voir avec l'énigme, tout comme la couverture qui reproduit "Le verrou" de Fragonard,  mais cela nous replonge dans le contexte de l'époque.

 

"Le principe d'une élection n'est pas de s'abstenir quand on ne croit pas en la victoire de son camp, mais d'exprimer son opinion !"

"Quid du droit à l'instruction primaire ? Du droit aux même emplois, du droit à la santé, au divorce ?"

"N'y aurait-il donc en France que ce brave M Condorcet qui tienne l'exclusion des femmes du droit de cité pour pure tyrannie ? Le juste sort des femmes ne devrait point être un combat pour elles seules, mais pour l'humanité entière."

"Les sifflets n'étouffent que les sots, les applaudissements n'étourdissent que les fats."

 

15:22 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : polar historique

Commentaires

Camille Desmoulins...

Écrit par : Frédéric Dubuisson | 19/01/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.