Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2020

Picasso et les femmes

Picasso

Le regard du Minotaure

1881 / 1937

Sophie Chauveau

éditions Télémaque

 

Mon épouse m'a fait découvrir les livres de Sophie Chauveau il y a une quinzaine d'années. Comme elle, j'ai accroché aux biographies de Lippi, Botticelli, et, bien entendu Léonard de Vinci.

Sophie Chauveau est fascinée par l'artiste Picasso. Comment ne pas l'être ? Et totalement outrée par l'attitude de Picasso à l'égard des femmes. Aujourd'hui il se trouverait probablement accusé de violences domestiques, à juste raison, même si aucune de ses compagnes ne l'a dénoncé.

"Je ne jette rien de l'artiste et presque tout de l'homme"

Le minotaure est un animal mythique mi taureau, mi homme. Le tableau qui représente le minotaure avec Dora son modèle de l'époque (années 30) montre toute la violence sexuelle de son fantasme.

Tout le monde savait dans l'entourage du peintre que Dora, qui avait 29 ans et Picasso 55, par ailleurs photographe de talent, n'était pas la première à subir les violences de Picasso. Elle avait été précédée par la douce Marie-Thérèse, séduite à 17 ans et à qui il imposait des relations sado-masochistes.

Dans cette biographie, Sophie Chauveau nous fait assister au défilé des conquêtes. Certaines ne sont que passagères. La gloire et l'argent amèneront de nombreuses femmes à se jeter aux pieds , si l'on peut dire, du bel Andalou.

Il y a Fernande, trop dépensière à un moment où il n'avait pas encore les moyens. Il reste avec elle  7 ans. Eva qui meurt de tuberculose.  Olga, avec qui il se marie et avec qui il a un fils, Paulo. "La ballerine diaphane et éthérée a donné naissance à une mégère violente et paranoïaque". La jeune et douce  Marie-Thérèse qu'il entretiendra et visitera jusqu'à sa mort, et dont il a une fille , Maya. Puis Dora Mar, aussi brune que Marie-Thérèse est blonde. L'une et l'autre refusent de participer aux parties échangistes.

 

"Les artistes n'ont pas la pudeur de leurs émotions, ils les exploitent" (Nietzsche)

"L'art est fils de la tristesse et de la douleur" (Picasso)

"La plupart des gens ne peuvent connaître que ce qu'ils savent déjà" (Picasso)

"Quand un tableau vous semble mauvais, vous avez un incontestable droit, celui de ne pas le regarder, d'aller en voir d'autres. Mais on appelle pas les gendarmes !" (Marcel Sembat)

"Tout homme est despote quand il bande" (Sade)

"Le début du siècle a pourtant déclenché une déferlante érotique très désinhibante . L'Etat ne rêve que de rétablir un ordre moral plus corseté." (SC)

"Picasso illustre à la perfection le dicton catalan : "l'Espagne est un pays où les hommes méprisent le sexe mais ne vivent que pour lui" (SC)

"Le fouillis de Picasso, c'est encore du Picasso" (SC)

"La page que tourne la guerre d'Espagne, c'est définitivement sa jeunesse qui le lâche par bribes" (SC)

 

"Il espère toujours qu'un nouvel amour va le sauver de lui-même et de ses démons." (SC)

18:38 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peinture

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.