Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2020

Berlin, hiver 46/47

La vengeance des cendres

Harald Gilbers

Calmann-Levy Noir

 

Harald Gilbers continue ses récits situés dans le Berlin de la fin de la deuxième guerre mondiale.

L'hiver 1946/47 est connu es Allemagne sous le nom de "hiver de la faim". Juste après la défaite allemande et l'arrivée des troupes soviétiques, puis des Alliés occidentaux,  l'heure est au déblayage des ruines causées par les bombardements, pas encore vraiment à la reconstruction. Les organismes affaiblis par le manque de nourriture résistent d'autant plus mal au froid.

"Seul le trafic de denrées rares comme les pneus, les cigarettes et les produits alimentaires était formellement interdit par les Alliés".

A Berlin arrivent par milliers les populations d'origine allemande venant de l'Est de l'Europe, les "Allemands ethniques", ainsi que de nombreux Juifs n'ayant aucune confiance envers l'URSS et la Pologne. "Contre toute attente, Berlin avait connu durant les derniers mois un afflux de Juifs originaires d'Europe orientale. "C'est le Traité de Lausanne qui légalise pour la première fois en 1923 le transfert forcé de populations. Afin de stabiliser l'Europe d'après guerre, les Alliés ont encore eu recours à cette méthode prétendument éprouvée." "Malgré la proximité culturelle, l'intégration des réfugiés de souche allemande s'est avérée extrêmement difficile." "Mille réfugiés arrivaient chaque jour à Berlin".

Arrivent également les détenus des camps de concentration que les nazis ont évacués. Par manque d'intérêt et de moyens les trains transportant ces ex détenus se retrouvent stoppés en pleine campagne. "Les homosexuels ne sont pas reconnus comme victimes du nazisme."

"La vengeance des cendres" est un roman policier. Donc il y a des meurtres que l'ancien commissaire Oppenheimer va élucider. Ayant perdu son poste parce que Juif, il est à même de comprendre les envies de vengeances.

 

 

12:22 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.