Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2021

Trahisons

Dans les bras de l'ennemi

Anne Perry

10/18

 

1933 : deux soeurs, anglaises.

L'une travaille pour le Mi6 (l'équivalent de notre DGSE) qui l'envoie à Trieste pour tenter de récupérer leur 'honorable correspondant"...et les renseignements de la plus haute importance qu'il a pu obtenir.

L'autre se rend à Berlin pour assister au mariage d'une amie de longue date qui a décidé de convoler avec un officier de la Gestapo ("Dans les bras de l'ennemi").

Les deux ramènent à Londres les mêmes échos et les mêmes avertissements : les nazis préparent le rattachement de l'Autriche à l'Allemagne. Au printemps 33 le parti nazi sera interdit en Autriche. Les nazis  assassineront le Chancelier autrichien Dollfuss en juillet 34.  L'"anschluss" n'interviendra qu'en 38, "à la demande des Autrichiens" répètera Goering et toute la propagande nazie.

Les autorités britanniques, dûment informées, persisteront dans leur politique d'"apaisement" qui culminera lors des accords de Munich qui livreront la Tchécoslovaquie à l'Allemagne. Il est vrai que les horreurs de la Première guerre mondiale, la "der des der",  sont dans tous les esprits.

Il y a des trahisons (le titre original anglais) et des agents double, et donc des rebondissements jusqu'à la fin.

Mais, sur ce thème de la préparation de l'"anschluss",  je préfère "l'ordre du jour" d'Eric Vuillard, récompensé justement du Goncourt en 2017.

 

"le pouvoir a cet effet là : quand on en possède trop, il vous délivre des inhibitions qui vous gardent sain d'esprit, affecte votre jugement et, en fin de compte, vous rend irrationnel et dangereux."

"la défaite engendre bien pire que la pauvreté, la faim, le deuil du passé et de l'avenir. Elle engendre l'humiliation qui parfois se transforme en rage."

"tout homme honorable s'inquiète pour ses filles"

 

15:07 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar historique

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.