Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2017

Histoire globale contre roman national

Les querelles de l'histoire

Le Monde Hors-Série

 

"Si vous pensez avoir compris l'histoire, c'est qu'on vous l'a mal expliqué". (Patrick Boucheron)

L'utilisation politique de l'histoire est aussi vieille que celle-ci. La polémique autour de l'Histoire mondiale de la France a ravivé les clivages. L'école enseigne-t-elle "à être citoyens du monde plutôt que des citoyens aimant la France" ? Les mythes doivent-ils l'emporter sur les vérités historiques ?

Symbole des plus utilisés : Jeanne d'Arc. Les Ligueurs ultra catholiques se sont emparés de son image pour en faire une égérie contre les Protestants. Puis elle est présentée comme une émanation du peuple au service de la foi et du roi. Ou est-elle la figure de la "résistance universelle", animant "la grande fraternité des vaincus" ? "La grande patriote trahie par son roi et brûlée par l'Eglise." ?

Autre symbole : Clovis ! "La France est un pays d'empreinte et de tradition chrétiennes, un pays qui est né du baptême de Clovis" (Nicolas Sarkozy) Sauf que "le baptême de Clovis n'est pas celui de la France : la christianisation des villes gallo-romaines a commencé au IIe siècle." "La langue, le territoire et le système de pouvoir du royaume franc ont très peu de choses à voir avec le royaume de France." "à l'époque, les Francs ne représentaient que 2% de la population de la Gaule."

J'ai également beaucoup aimé l'article "quand le polar dissèque le passé". Il y est question du Frère Cadfael d'Ellis Peters, recommandé par Frédéric Dubuisson, de Philip Kerr et Jean-François qui sont parmi mes auteurs préférés. D'après cet article,  je me dois maintenant de découvrir les romans d'Anne Perry et de Frédéric Lenormand.

 

15:53 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.