Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2021

Paradis fiscaux

Commandant en chef -2-

Tom Clancy

Mark Greaney

Livre de Poche (n°35576)

 

Opportune la réédition par le Livre de Poche de ce roman qui montre le maître du Kremlin soucieux de "planquer" sa fortune dans des paradis fiscaux ! Les "Bitcoins" servent de machines à laver l'argent sale.  Quelle imagination !

 

"Le principe de prise de décision par consensus avait pour conséquence de donner un droit de veto effectif à chacune des vingt-huit nations membres de l'OTAN".

"L'Ukraine lorgnait vers l'Occident pour renforcer ses liens économiques et culturels et le Président russe paniqua. D'autres ex-républiques de l'Union soviétique ayant choisi la liberté avaient connu la prospérité et le Kremlin voyait en ces nations une menace existenctelle à ses méthodes autocratiques et rétrogrades. Il ne pouvait se permettre de laisser ses sujets assister à la réussite de leurs voisins, car ils exigeraient de se voir appliquer ces mêmes changements."

"Si vous n'êtes pas autour de la table, alors c'est que vous êtes au menu"

 

 

 

18:39 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : thriller, paradis fiscaux

10/08/2021

Retour en Suède

1794

Niklas Natt och Dag

éditions Sonatine

 

Gustave III, "par la grâce de Dieu, roi de Suède, des Goths et des Vandales" est mort assassiné. Gustav Adolf, son fils unique, n'a que 15 ans et est sujet à des crises de démence. Son tuteur est son oncle. Il laisse la régence effective à son favori, le Baron Gustaf Adof Reuterholm. "Les mauvaises langues ont trouvé un surnom à 1794 : ils parlent d'âge de fer." "Un régime de régence en pleine déliquescence." "Je n'ai jamais entendu parler d'un régime qui souhaite autre chose que des sujets stupides et soumis."

Mais le roman s'attarde plus sur la vie miséreuse du peuple que sur les luttes au sein de la noblesse. "A Paris, l'aristocratie est envoyée à l'échafaud pour divertir la populace." (1794 est l'année de la Terreur. Après la chute de Robespierre en juillet - 9 thermidor- la terreur sera anti-jacobine)

L'orphelinat, l'hôpital, l'asile pour les fous, et la prison regroupent les pires misères.

"Q'un bandit s'échappe, passe encore mais on ne veut pas d'un fou dans la rue. Ce n'est pas pour rien que les asiles de fous sont appelés "tombeaux des vivants".

"La moitié des nouveaux-nés ont à peine le temps de venir au monde avant de devoir le quitter."

Si vous avez aimé 1793 vous retrouverez ces aventures plus noires que noires. Âmes sensibles s'abstenir !

Une virée à Saint-Barthélémy qui n'était pas encore "Saint-Barth",  nous apprend qu'à l'époque l'île était suédoise, offerte par Louis XVI,  en 1784, au roi de Suède, d'où le nom de la capitale "Gustavia". L'île restera suédoise jusqu'en 1878. En 1794, Saint-Barth était un port franc où le trafic des esclaves prospérait, alors que l'esclavage avait été aboli en France. Il sera rétabli par Bonaparte.

 

"Il ne sait rien de ce que c'est d'être une femme.C'est une vie où l'on attend de nous que nous étouffions la raison que nous a donnée Dieu pour nous en remettre en tout à l'homme."

"Sur le continent, on s'est libéré des chimères qui jadis nous opprimaient tous. Le Dieu du testament a été frappé à mort, les monarques qui gouvernaient en son nom sont remis en cause."

 

08:03 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : thriller, histoire

25/07/2021

l'astrophysicien enquête

Serial Bomber

Robert Pobi

éditions Les Arènes / Equinox

 

Le titre français résume bien l'histoire : un poseur de bombes en série. Le titre original "Under pression" fait le lien avec les compétences de l'enquêteur astrophysicien.

Après "City of Windows", le Canadien Robert Pobi nous ramène à New-York pour une enquête de l'atypique Lucas Page, astrophysicien, génie des mathématiques, professeur d'université, quelque peu misanthrope et amputé d'un bras et d'une jambe, mais disposant de prothèses efficaces.

La première bombe efface les 700 convives d'un gala organisé au célèbre musée Gugenheim. Le bombes suivantes seront plus individualisées.

Pour retrouver l'organisateur de toutes ces explosions, le "Serial Bomber", l'enquêteur se demande "à qui profite le crime ?", "Cui bono ?" Mais n'y-a-t-il pas d'assassinats qui ne profite à personne, même pas au meurtrier ?

 

"Les journalistes eux aussi avaient répondu à l'appel. Ils étaient essentiels pour entretenir la peur addictive qui faisait désormais partie du régime des Américains, au même titre que les hot-dogs et les muffins gluten-free."

"Vieillir ce n'est pas un truc de poules mouillées"

"Au XXIe siècle, nous ne sommes toujours pas débarrassés de ces illuminés qui pensent que la terre est plate, que les vaccins sont dangereux ou que l'homme n'a jamais marché sur la lune. Voila ce que l'on récolte quand on laisse les armes prendre le pas sur les livres."

"Face aux hommes armés, une foule de manifestants - si on pouvait nommer ainsi un groupe d'adultes déguisés en superhéros, réunis pour célébrer leur ignorance. Lucas pouvait pardonner la bêtise à l'occasion, lorsqu'elle était involontaire, mais cette ignorance assumée le révulsait."

"Heureusement que les autres nous aimaient pour notre beauté intérieure - en tout cas dans les films hollywoodiens."

 

 

15:11 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : thriller

16/06/2021

Sibérie de tous les extrêmes

Lëd

Caryl Férey

éditions Les arènes / Equinoxe

 

L'action de Lëd, "glace" en russe, se déroule à Norilsk, la ville de plus de 100 000 habitants la plus septentrionale du monde, au delà du cercle polaire (300 kilomètres). C'est le nickel qui justifie la présence de cette population alors que les températures peuvent descendre sous les -60°. Mais qui dit nickel dit pollution et corruption au profit des responsables locaux, y compris la police.

Boris est un flic intègre. C'est pour cette raison qu'il a été nommé dans cet enfer glacé.

Un sombre tableau de la Russie de Poutine, héritée de Staline.

 

"Au motif de punir la Russie pour l'annexion de la Crimée et son soutien à Assad, les sanctions économiques de l'Occident avaient uni le pays autour de Vladimir Poutine ; mieux-ou pire- la rétention de marchandises étrangères avait propulsé les produits russes, d'ordinaire risée du peuple, sur le marché intérieur."

"Les apparatchiks n'étaient en moyenne que six fois plus riches qu'un ouvrier, contre trois cent mille fois aujourd'hui."

"L'espérance de vie avait chuté de sept années dans ces maudites années 1990, le nombre d'hommes alcooliques doublé, la Russie avait le plus haut taux de suicides et d'homicides d'Europe, la natalité la plus faible au monde. Personne ne croyait plus en rien."

"J'ai choisi ce thème (l'homosexualité) comme un appel à la tolérance qui manque au monde, pas seulement en Russie."

 

 

17:19 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, thriller, russie

05/05/2021

Cyberguerre

Cyber menace

Tom Clancy

Albin Michel et Livre de poche

 

Un roman d'actions qui raconte ce qu'il est possible de faire d'hostile, y compris l'espionnage,  avec des ordinateurs. La série "24 heures" mettait en scène des génies de l'informatique capables de démasquer des terroristes, et je suppose qu'il doit y avoir de nombreuses séries, et de nombreux romans, qui parlent de ces "geeks" capables d'attaquer...ou de défendre.

Chaque jour les sytèmes informatiques sont l'objet d'attaques. C'est le cas de l'OTAN...ou des armées françaises. Les armes anciennes, avions, bateaux, ou nouvelles comme les drones sont totalement dépendantes de l'informatique. Il est donc indispensables d'être capables de faire face à ces attaques.

Actuellement, quand on pense aux attaques informatiques, on pense aussitôt à la Russie. Dans ce roman c'est la Chine qui est agressive. Mais, bien entendu, à la fin ce sont les gentils qui gagnent. Et les gentils sont Américains.  Et ils font savoir très clairement qu'ils défendront Taïwan. Concernant les îles Paracels et Spratleys, la Chine n'hésite pas à imposer sa force militaire. "Depuis une vingtaine d'années la Chine accroit régulièrement de 20% par an son budget militaire." Le Vietnam et les Philippines ne peuvent guère s'opposer.

Comme de nombreux livres de Clancy, ce roman est parfait pour une adaptation cinématographique. En particulier des combats aériens spectaculaires.

 

Le Monde du 6 juin : ""Attaque informatique en Belgique" "De très nombreuses institutions belges ont été paralysées à la suite d'une cyberattaque. Les experts mobilisés ont rapidement tourné leurs regards vers la Chine."

 

 

 

 

16:37 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : thriller