Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2015

Salons porte de Versailles

Salon du livre

Salon mondial du tourisme

Salon mondial body/fitness, forme

 

Je pensais être tranquille vendredi matin pour "faire salon". Je ne m'attendais pas à une telle foule. Presque trente minutes de file pour acheter le billet. Tarif réduit lundi après-midi : probablement le moment pendant lequel il y a moins de monde.  Foule entre les stands, en particulier des groupes compacts d'élèves de tous les âges. Il est vrai que les stands de livres pour enfants sont nombreux et imposants.

Trop de monde, trop de livres, la nostalgie du temps où le salon du livre se tenait au grand palais.

Seules les signatures des petits éditeurs sont délaissées.

Brésil et Pologne à l'honneur. Beaucoup de stands de pays francophones, en particulier africains. Toutes les régions françaises, et beaucoup d'universités présentes.

Trop d'embarras du choix. Moi qui envisage de me faire interdire de librairies comme d'autres se font interdire de casinos, je n'ai rien acheté.

 

Afin de rentabiliser mon billet de métro, je suis passé dans le salon voisin, celui du tourisme. Malheureusement peu de monde au stand de la Tunisie, et la foule à l'immense stand espagnol. Ceci explique probablement cela.

Beaucoup de stands de tourisme "vert", y compris proposant des cabanes dans les arbres.

 

Pour terminer, je suis allé faire un tour au musée du fitness. Il m'a été demandé si souvent, dans les allées, si j'étais responsable d'un club que je me suis demandé si j'avais vraiment le profil d'un adepte. Mais c'est tout simplement parce que les engins présentés s'adressent plus aux salles de gym qu'à des particuliers. C'est fou ce qu'il est possible d'inventer pour martyriser les corps...pour les rendre plus beaux, bien entendu.

A défaut de fitness, j'ai fait mon quota de marche à pied !

 

 

18:12 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0)

29/07/2012

J'ai testé l'aviron

Une semaine de stage d'aviron avec deux de mes petits fils adolescents. Tout le monde dit que l'aviron est un sport complet. Je confirme : très complet : des courbatures partout ! Bras, jambes, épaules, pectoraux, abdominaux... Sans parler des ampoules aux mains, et des coups de soleil La galère idéale pour masochistes ! Sans en avoir l'air, l'aviron est un sport technique : tourner les manettes au bon moment pour faire tomber les " pelles" dans l'eau, bien pousser sur les jambes avant de tirer sur les bras, ne pas sortir les pelles de l'eau trop tôt. Tout ça dans le rythme, avec trois autres rameurs jeunes et dynamiques qui veulent prouver leur vitalité... Mais quel plaisir de voir la cote depuis la mer, sans être sur un bateau à moteur. Les sensations ne sont également pas les mêmes que sur un voilier. Ramer seul permet d'aller à son rythme. Avec un inconvénient : il n'y a pas de rétroviseur et s'approcher trop près des côtes entraine un rappel à l'ordre immédiat des nombreux pêcheurs à la ligne. Conclusion : content de l'avoir fait, d'avoir tenu la semaine, regret de ne pas avoir appris plus jeune.

07:37 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : loisirs

10/04/2011

Stéphane Guillon

Stéphane Guillon

Liberté (très) surveillée

Théâtre de Paris

Et à Béthune le 1er juin

 

Stéphanie Guillon porte comme une légion d’honneur son licenciement de France Inter. Il n’en tape que plus et mieux sur Sarkozy.

Pour ne pas être en reste, il présente DSK comme un obsédé sexuel et lance quelques piques à Martine Aubry. Rien sur François Hollande : désintérêt ?

J’aime quand il fait du Bedos, avec ses fiches pour commenter l’actualité. Où quand il salue « les pauvres » au poulailler. Il n’y a qu’au « Cirque d’hiver » que Bedos ne le faisait pas, pour cause…

Ses sketches sur les handicapés m’ont mis mal à l’aise, même au deuxième degré, même si, dans ce cas là, il cesse d’être méchant. Et les rires m’ont encore plus mis mal à l’aise.

Pendant deux heures, seul en scène, Guillon se dépense sans compter pour nous faire passer une bonne soirée.

Je signale donc à mes amis du Pas-de-Calais, et en particulier d’Aire-sur-la-Lys, qu’il sera de passage à Béthune le 1er juin, et qu’il vaut le déplacement !

 

08:50 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour

19/10/2010

concert tôt

Concerts tôt, Concerts tea

 

 

De passage à Paris j'ai pu assister, dimanche,  à un concert de jazz dédié au Duke, à une heure peu habituelle : 11 heures.

Concert d'une heure,  de très grande qualité, donné par les élèves du Conservatoire de musique de Paris.

Jusqu'à fin mai, le théâtre du Chatelet programme ainsi plus d'un concert par mois, le dimanche à 11 heures (concerts "tôt") ou à 17 heures (concerts "tea" ; à l'heure du thé, bien mieux que les "tea parties" des conservateurs américains), tous donnés par les grands élèves du Conservatoire.

Cela coûte 10 euros, 5 pour les moins de 15 ans. Gratuit pour les moins de 5 ans, mais ce n'est pas vraiment une bonne idée, pour votre tranquillité et celle des autres !

 

www.chatelet-theatre.com

 

 

13:35 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique

16/08/2009

Mucha à Montpellier

Dans le très beau musée Fabre, rénové, une exposition consacrée à l'artiste tchèque, symbole de l'"art nouveau" : Alfons Mucha (les Tchèques prononcent Muchka)

Mucha est surtout connu en France pour ses affiches publicitaires. L'exposition met en valeur celles qu'il a réalisées pour des pièces de théatre, jouées à Paris, ayant pour vedette Sarah Bernhardt. Plusieurs esquisses, en noir et blanc, montrent que Mucha était un dessinateur fantastique et un coloriste hors u commun.

Beaucoup plus surprenantes, et rares, les fresques réalisées pour le pavillon de l'Autriche-Hongrie (dont faisait partie à l'époque la Bohème et la Moravie). Après l'indépendance, il conforte son rôle de chantre des Slaves.

Loin du style "1900" Mucha se fait monumental. "L'apothéose slave" et "l'allégorie de la Bosnie" sont particulièrement impressionantes.

 

Si vous passez en Languedoc, n'hésitez pas. le musée Fabre se trouve entre la place de la Comédie et le Corum. Il est ouvert tous les jours jusqu'au 20 septembre. Après il faudra se rendre à Munich pour voir l'exposition.

11:14 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo