Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2022

les aventures d'un reporter photographe

Boro, Est-Ouest

Franck & Vautrin

couverture d'Enki Bilal

éditions fayard / Grasset

 

Franck a écrit seul ce roman, Vautrin étant décédé, mais le personnage de "Boro" reporter photographe,  ayant été créé à deux il y a trente cinq ans, Franck a voulu adjoindre le nom de son partenaire habituel pour lui rendre hommage.

Boro est Hongrois. Il nous raconte la tragédie de Budapest en 56, la révolté écrasée par les chars russes.

"Il était fidèle à son modèle, Robert Capra, hongrois comme lui, qui n'utilisait que des focales courtes ajustées sur des appareils 24X36."

"Dans un cas extrême, les Américains voleraient au secours des Hongrois, eux ou les forces de l'OTAN", croyaient les révoltés hongrois.

La première aventure se déroule en Argentine avec pour objectif l'arrestation d'Adolf Eichmann, et son transfert en Israël pour être jugé.

Nous sommes en 1961, l'agence photos de Boro se trouve à Paris. La guerre d'indépendance de l'Algérie est à son parroxisme. Boro aide les indépendantistes algériens. En particulier à travers le réseau de Francis Jeanson que j'ai eu la chance de rencontrer bien des années plus tard. Un chapitre est consacré à la tragédie de la manifestation du FLN le 17 octobre, réprimée sauvagement. "C'était un ordre formel donné par les organisateurs du rassemblement : pas de provocation, pas de violence. Pour preuve cette détermination, les familles devaient venir ensemble, hommes, femmes, enfants. Tous vêtus du mieux possible."

"Ce qu'il vit, comparable aux atrocités des fascistes en Espagne, des nazis partout en Europe, des staliniens à Budapest, ce fut une poignée d'Algériens jetés à la Seine, même ceux qui pleuraient parce qu'ils ne savaient pas nager, même la femme ayant perdu son bébé, même les blessés, membres brisés et visages ensanglantés, poussés par les uniformes bleus par-dessus le parapet."

Boro est un ancien de la guerre espagnole, si peu "civile". Côté républicain, bien entendu, mais anti-stalinien : "Staline s'était approprié l'or de la république. Il avait profité de la guerre civile pour liquider l'opposition de gauche, à commencer par les anarchistes et les trotskystes."

"Au moment du XXe congrès, j'ai compris que la guerre d'Espagne portait en germe toutes les catastrophes du siècle. A commencer par la Pologne, Budapest et Berlin."

61 est également l'année de l'expédition de la "baie des cochons""Les Etats-Unis en général et la CIA en particulier finançaient et encadraient  des troupes anti-castristes, composés d'exilés cubains." "Washington ignorait que les Soviétiques avaient leurs propres sources de renseignements ; il ne leur était pas difficile de les transmettre à La Havane."

"Le 22 novembre 1963, à Dallas JF Kennedy tombait sous les balles d'une coalition probablement formée par Cosa Nostra et des réfugiés cubains qui, tous avaient juré de se venger d'un président qui avait laissé Cuba aux mains des barbudos".

1961, c'est également l'année de la construction du mur de Berlin, objet de la dernière partie du roman et les efforts des Berlinois de l'Ouest de creuser des tunnels sous le mur, afin de permettre des passages d'Est en Ouest. D'où le titre du livre.

.

"Il apprit que l'armée rouge avait installé des missiles nucléaires à moyenne portée sur le territoire est-allemand. C'était la première fois qu'il s'en trouvait à l'extérieur de l'URSS."

"On ne "tombe" pas plus amoureux qu'on ne "tombe" enceinte. Ce sont deux états qui, au contraire, élèvent."

 

 

08:04 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, histoire

23/07/2022

Plongée dans l'histoire longue de l'Europe

Chroniques de l'Europe

sous la coordination de Sonia Bledniak, Isabelle Matamoros

CNRS éditions

 

Six siècles d'histoire de l'Europe en 124 dates par une centaine d'historiennes et d'historiens. "Loin d'inventorier les grandes dates qui ont fait l'histoire, cet ouvrage préfère mettre en lumière celles que l'on connait moins". De la parution de "La Cité des dames" de Christine de Pizan en 1405 et l'adoption de l'écriture romaine dans l'imprimerie en 1470 jusqu'au lancement de la fusée Europa II en 1971 et le prix Nobel de la paix décernée à l'Union européenne en 2012. Des évènements qui font sens à l'échelle de l'Europe par "leurs résonances à travers le temps et l'espace" par la circulation des savoirs. "Le fond commun d'une civilisation européenne, ébranlée périodiquement par des guerres présentées comme "civiles".

"L'Européen naît en réaction à la perte traumatique de l'Orient"

"En moins d'un siècle les fabriques d'indiennes deviennent les premières usines modernes ; la révolution industrielle est passée par là"

"Dès 1792 les femmes sont progressivement exclues de la vie politique"

"Frankenstein devient support à la critique sociale et politique"

 

 

08:17 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, histoire

27/06/2022

Histoire de Montpellier en BD, tome 2

Montpellier, des guerres de religion à nos jours

de 1562 à 2022

scénario et dialogues : Dobbs

documentaires et textes historiques : Béatrice Merdrignac

couverture : Benjamin Blasco-Martinez

éditions "petit à petit"

 

Au temps des "guerres de religions", Montpellier, comme quasiment toute la région, était un foyer de protestantisme. "Les premiers protestants sont les étudiants en médecine".

En 1622, "les Montpelliérains acceptent de faire amende honorable. Louis XIII signe l'édit de Montpellier : il leur confirme la liberté de culte, mais la ville doit détruire ses fortifications."

"En 1629, par la paix d'Alès les protestants sont exclus de toutes les fonctions publiques et des métiers nobles. Les mariages mixtes sont interdits."

Au XIXe siècle Montpellier devient une capitale viticole, la vigne prenant la place de la polyculture. Au début du XXe siècle le secteur connait une grave crise qui va se traduire en 1907 part des manifestations très suivies. La hausse du prix du vin permet une période de prospérité à partir de 1910. Pendant la Grande guerre, les soldats bénéficient de distribution régulière. 75 centilitres par jour.

Le XIXe siècle voit également la construction des chemins de fer et un urbanisme "haussmannien", ainsi que des campagnes de vaccination (diphtérie, rage, tuberculose).

Presque deux mille soldats de Montpellier sont morts pour la France.

Avant même la deuxième guerre mondiale, Montpellier voit arriver des milliers de réfugiés espagnols. En 1941, le maire de Montpellier démissionne pour ne pas collaborer. Jean Moulin passe à Montpellier pour voir sa mère et sa soeur. Des mouvements de résistance s'organisent.

Georges Frêche écrira une nouvelle page, contemporaine, de l'histoire de la ville.

 

07:57 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, histoire

11/06/2022

l'hiver de la faim, et de la fuite

Les exfiltrés de Berlin

Harald Gilbers

10/18 n°5757

 

Berlin, 1947 : la reconstruction a commencé mais les gravats d'immeubles en grande partie détruits occupent encore une large part de l'espace urbain. Les habitants dépendent encore de l'aide humanitaire pour manger.

Berlin est divisé en plusieurs zones d'occupation. Le mur n'a pas encore été construit pour empêcher de partir les Allemands de la zone soviétique.

Une filière s'organise pour évacuer les nazis trop compromis vers l'Argentine, avec l'aide des Argentins de Peron, en passant par la Suède et le Danemark. Une autre filière s'organise vers l'Italie, avec la bénédiction du Vatican, au nom de la lutte contre le communisme.

Les lecteurs du regretté Philip Kerr ne seront pas dépaysés.

"Jusqu'à la fin de la guerre, l'entrée dans la SS n'était pas obligatoire pour les fonctionnaires de la Kripo. Et ceux qui ont refusé n'ont pas été déportés dans un camp de concentration."

 

"au début des années 50, la CIA estimait que près de 30% de ses collaborateurs étaient d'anciens membres du parti nazi."

"de nombreux Berlinois naviguaient entre les différentes zones d'occupation pour aller au travail ou faire des emplettes sur les avenues commerçantes du centre-ville, désormais déblayé."

"Après enquête, les édiles sociaux-démocrates avaient conclu que plus de cinq mille personnes avaient disparu."

"le chef de la police berlinoise avait été installé à son poste par les Russes"

"les rations étaient insuffisantes. Ce n'était pas assez pour vivre, mais trop pour mourir"

"Depuis les élections municipales l'atmosphère politique était tendue. Dans leur secteur, les Soviétiques avaient interdit aux sociaux-démocrates de présenter des candidats parce que ceux-ci avaient refusé de fusionner avec les communistes. Malgré tout, c'était le SPD qui était sorti vainqueurs."

 

08:10 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, histoire

07/06/2022

en traversant le 19ème siècle

George Sand, fille du siècle

Scénario : Séverine Vidal

Dessin : Kim Consigny

éditions Delcourt / encrages

 

Aurore Dupin a connu la gloire en vivant de sa plume. A eu des amants parmi les plus célèbres (Musset, Chopin) et des amantes. Elle a porte le pantalon, ce qui était interdit par la Loi, fumé le cigare. Elle s'est engagée au côté du peuple en lutte.

Elle aimait la vie, la nature, la musique et écrire.

Une femme libre socialement, politiquement, artistiquement, amoureusement.

Les auteurs de ce livre qui ressemble à un "roman graphique" nous la font aimer.

 

"Je désire une vie d'espérances, de risques et de bonheur !"

"Je sais qu'il y a au-delà de l'amour des désirs, des besoins, des espérances qui ne s'éteignent point ; sans cela que serait l'homme ?"

"les romanciers peuvent parler d'actualité, de politique...la question sociale est à l'ordre du jour"

"il faut que la bourgeoisie exige, réclame le suffrage universel complet, réel. Je crois à la liberté de parler, de se réunir, d'écrire, l'impôt progressif, l'instruction gratuite..." (1851)

 

08:08 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature, histoire