Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2020

Une famille puissante, mais déchirée

L'Empire des Plantagenêt

1154 / 1224

Martin Aurell

éditions Perrin

 

 

De par son mariage avec Aliénor d'Aquitaine, Henri II Plantagenêt se trouve à la tête d'un "empire" qui va de l'Ecosse aux Pyrénées, de l'Irlande au Limousin. Mais pour ses fiefs continentaux Henri doit l'hommage au roi de France.

Pour tenter de contrôler ce vaste espace disparate, Henri II instaure une organisation bureaucratique en s'appuyant sur des clercs cultivés et des chevaliers lettrés. "La promotion par les études est monnaie courante." Le multiculturalisme implique le multilinguisme. Henri II ne maîtrise pas l'anglo-saxon, mais maîtrise le latin et fait preuve d'une vraie curiosité intellectuelle. Richard Coeur de Lion, comme une grande partie de la Cour,  pratique la poésie occitane.

"Le népotisme et le clientélisme sont alors les moyens les plus sûrs de promotion politique"

Le roi est condamné au nomatisme. C'est un perpétuel cavalier. En 34 années de règne, Henri II a traversé 28 fois la Manche. Il demeure plus souvent en Normandie qu'en Angleterre. Jean sans Terre restera reclus dans ses palais.

"Plantagenêt" ne deviendra un patronyme qu'au XVe siècle. "Plantagenêt" était le sobriquet de Geoffroy le bel, Comte d'Anjou, marié à Mathilde (petite fille de Guillaume le Conquérant), père d'Henri II. Sobriquet qui renvoie à son goût pour les bois et les forêts en raison de sa passion cynégétique.  "Le fondateur de la dynastie Pantagenêt apparait comme un jeune désargenté qui s'est fait un nom dans l'aristocratie par ses hauts faits d'armes et qui, en épousant une riche héritière, a trouvé la fortune nécessaire à son installation."

Henri II est obligé de reconnaître l'hérédité des fiefs de l'aristocratie. En échange il fait accepter le caractère héréditaire de la royauté.

L'aristocratie se révolte régulièrement, en particulier contre la lourde fiscalité imposée pour payer les mercenaires qui font les guerres. "A la fin du XIIe siècle, dans le milieu aristocratique, les armes sont souvent l'aboutissement naturel de tout conflit." "Les guerres sont toujours psychologiques : elles se gagnent autant dans l'imaginaire collectif que sur le champ de bataille." "Le mercenariat est à la guerre chevaleresque ce que la prostitution est à l'amour courtois" (Bertrand de Born)

Les succès de Philippe Auguste se multiplient jusqu'à la conquête de la Normandie, de l'Anjou et de la Touraine qui échappent à jamais au roi d'Angleterre.

"L'impopularité de Jean sans Terre parmi ses nobles est pour beaucoup dans la perte de la Normandie" Après la défaite de Bouvines, une révolte généralisée impose à Jean sans Terre, la "Grande Charte qui limite les pouvoirs royaux et pose les bases du parlementarisme anglais. "L'échec final de Jean sans Terre face aux Capétiens trouve sa cause principale dans la mésentente pathétique des Angevins". "L'harmonie est trop souvent l'exception dans les maisons princières".

 

Martin Aurell est professeur d'histoire du Moyen-âge à Poitiers, université réputée pour sa tradition de recherches sur les Plantagenêt.

 

08:32 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire

11/05/2020

Cadfael se dévoile

Le capuchon du moine

Ellis Peters

10/18 n°1993

 

Maître Bonel meurt en plein repas, en dégustant une succulente perdrix offerte par le prieur du couvent, faisant office d'abbé, en l'absence de celui-ci.

Le poison foudroyant est l'aconit, appelé familièrement "capuchon du moine". Il sort du laboratoire du Frère Catfael, herboriste du couvent. Il a été préparé pour un usage uniquement  et  strictement externe.

A qui profite le crime ? Les héritiers possibles sont les premiers soupçonnés. En particulier le jeune beau fils désigné héritier dans un premier testament. Il fait un coupable idéal pour le sergent des gens d'armes de la ville.

Mais Cadfael n'y croit pas et va plus loin dans les investigations, malgré les obstacles dressés par le faisant fonction d'abbé à qui il doit obéissance.

Tout sera bien car tout se terminera bien.

Ellis Peters, de son vrai nom Edith Pargeter, décédée en 1995, nous a laissé 21 volumes des enquêtes du Frère bénédictin Cadfael, et 10/18 a l'excellente idée de les réimprimer périodiquement.

L'enquête se déroule à la limite de l'Angleterre et du Pays de Galles, au XIIe siècle alors que s'éloigne la guerre entre les troupes du roi Etienne (Stephen) et les partisans de l'impératrice Mathilde. Tous deux ayant pour grand-père Guillaume le Conquérant. Mathilde est "impératrice" car veuve de l'empereur romano-germanique Henri V. Etienne a été reconnu roi d'Angleterre par le pape qui le soutient.

 

 

 

16:41 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : polar, histoire

22/04/2020

Guerre civile

Lincoln

Scénario : Fred Duval

Historien : Farid Ameur

Dessin : Roberto "Dakar" Meli

Couleur : Chiara Zeppegno - Arancia Studio

Le Monde / Glénat / Fayard

 

Abraham Lincoln est l'incarnation du "rêve américain" : issu d'une famille très pauvre, il devient Président des USA !

L'issue de ce que nous appelons "la guerre de sécession" et que les Américains appellent "la guerre civile", fatale à 630 000 Américains

"un abîme s'est creusé entre le Nord, protectionniste, et le Sud exportateur et libre-échangiste, devenant chaque année encore plus dépendant de sa production de coton."

"Les quatre années de lutte ont servi à stimuler l'essor du sentiment national."

En 1863, il signe l'acte d'émancipation des esclaves qui aboutit au vote historique du XIIIe amendement.

Lincoln est également le Président qui a lancé le "transcontinental", liaison ferroviaire traversant les USA et le "homestead act" qui offre des terres aux pionniers qui partent à la conquête de l'Ouest.

Il portait également une grande attention à la question indienne.

 

"Le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ne disparaitra pas."

"En politique, le danger vient souvent de son propre camp."

 

J'avoue que j'ignorais que l'Angleterre et la France (alors dirigée par Napoléon III)  avaient des vélléités interventionnistes en faveur du Sud.

"Une maison divisée ne peut pas tenir debout indéfiniment."

 

08:20 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : bd, histoire

18/04/2020

Tour du monde

Magellan

Scénario et dossier historique : Christian Clot

Dessin : Bastien Orenge & Thomas Verguet

Couleurs : Stéphane Gantiez, Digikore studio et Jaekyung Kim

Supervision : Elyum studio

Le Monde / Glénat / Fayard

 

"Ces épices, ajoutées aux autres richesses de l'Orient -soie, pierres précieuses, or- sont la principale raison de l'expansion maritime des XVe et XVIe siècles."

"La rotondité de la terre était une idée acquise depuis le IIIe siècle avant J.C."

"237 hommes partirent de Séville, seuls 90 rentrèrent, dont 18 à bord de la Victoria : ceux qui ont véritablement effectué le tour du monde, trois ans après leur départ...mais les cales sont pleines d'épices !"

Cet album n'est pas centré sur Magellan mais sur son fabuleux voyage qui pour lui n'ira pas au bout, à partir de la relation d'Antonio Pigafetta.

 

 

18:24 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, histoire

15/04/2020

Mille ans en Languedoc et en Roussillon

Passeurs d'histoire(s)

Bernard Bourrié

Le Papillon Rouge éditeur

 

De la lutte contre l'Inquisition à la Résistante autrichienne Elizabeth Eidenbenz, quinze personnalités qui, par leurs histoires,  ont marqué l'Histoire en Languedoc et/ou en Roussillon.

Puisque la première personnalité est le Frère Bernard Délicieux, "seul contre l'Inquisition", au XIIe siècle, ce livre ne parle donc pas des Wisigoths, présents du Ve au VIIIe siècle, ni des arabes au VIIIe. On ignore, ou on oublie,  qu'après Poitiers en 732 les Arabes se sont repliés en Languedoc, leur base de départ vers le nord.

En 1181, Guilhem VIII, seigneur de Montpellier, y proclame la liberté d'enseigner et d'exercer la médecine, quelles que soient ses origines ou sa religion. Montpellier sera à la pointe de l'étude des plantes médicinales. Guillaume Rondelet qui côtoie François Rabelais à la faculté de médecine au début du XVIe siècle,  organisera le premier cours officiel de botanique en France.

J'ai eu l'occasion de me faire soigner, mais pas guérir, à l'hôpital Guy de Chauliac à Montpellier. J'ignorais que, chirurgien, il avait fait face à la grande peste de 1348 qui a fauché entre 1/3 et la moitié de la population. Pour lutter contre l'épidémie le Pape Clément VI prend un mesure révolutionnaire pour l'époque. Bien que ce soit condamné par l'Eglise, le Saint-Père autorise l'autopsie des pestiférés.

Paulin Talabot, qui a droit à une plaque commémorative dans la gare de Nîmes, est un pionnier du chemin de fer. Il commence avec le train de mines partant d'Alès et finira responsable du PLM, le Paris-Lyon-Marseille.

"En 1830, environ 1/3 des nouveau-nés était abandonné." Théophile Roussel leur consacra sa vie.

 

"La connaissance générale de notre histoire est un devoir de mémoire pour l'ensemble de la société, car elle est porteuse de leçons pour l'avenir."

 

08:32 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire