Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2020

Juge d'instruction

La faiblesse du maillon

Eric Halphen

éditions Rivages / Noir

 

Eric Halphen a été juge d'instruction pendant 15 ans. Les affaires parisiennes de Jacques Chirac l'ont rendu célèbre. Dans ce roman, il y a un juge d'instruction, et nous apprenons au passage son rôle et le fonctionnement d'une enquête, avec les relations du juge d'instruction avec la police et avec le "parquet" (le procureur).

Il y a également un commissaire de police de "la police des polices", préoccupé par son propre vieillissement.

Et puis une autre commissaire de police qui semble prise dans un traquenard. Cette commissaire vit en couple avec un ambitieux sans scrupule qui fait partie de la garde rapprochée d'un jeune candidat charismatique à l'élection présidentielle. Difficile de ne pas reconnaître l'actuel président que l'auteur n'aime manifestement pas.

L'énigme est quelque peu embrouillée mais la description de ces mondes parallèles ne manque pas d'intérêt.

 

"Les structures sont plus fortes que les humains qui, un temps, les font vivre."

"On a beau dire, on obtient quand même de meilleurs résultats par la menace ou la peur que par l'empathie, telle est la condition humaine."

"L'aptitude intellectuelle n'est rien d'autre que la faculté d'appréhender l'abstrait."

"Il en va du deuil comme de l'art : il ne sert à rien d'en parler, et de la commenter, seul compte ce qu'on ressent."

 

18:07 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar

01/08/2020

Trouver du sens au chaos

Marseille 73

Dominique Manotti

éditions Les arènes / équinox

 

Depuis "Sombre Sentier" en 1995, je lis tous les polars de Dominique Manotti. Des polars comme je les aime, avec un fond social et politique, de gauche.

Je suis tombé de l'armoire le jour où j'ai appris que Dominique Manotti n'est autre que Marie-Noëlle Thibault qui m'a enseigné l'histoire économique à l'université. J'étais jeune, elle n'avait que quelques années de plus.

Son dernier roman est un des meilleurs. Comme son nom l'indique, il se déroule à Marseille en 73. Les anciens d'Algérie occupent une place importante dans la ville. Une communauté de cent mille pieds noirs.  Ils ont été réinsérés dans la ville, y compris dans la police, y compris les anciens de l'OAS qui ont été amnistiés. Certains rêvent à voix haute de renvoyer par la force en Algérie les travailleurs algériens. Les plus extrémistes passent à l'acte. En six mois, cette année là cinquante Arabes sont abattus, dont une vingtaine à Marseille, épicentre du terrorisme raciste.

 

08:47 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, histoire, algérie

20/07/2020

Sur la ligne de front

Donbass

Benoît Vitkine (Prix Albert Londres)

éditions Les arènes / Equinox

 

Le Donbass est une région de l'Est de l'Ukraine, autrefois riche car minière et industrielle. "Plus d'acier que la Ruhr." Avec l'aide des armes, légères et lourdes,  de la Russie de Poutine, des séparatistes, très majoritairement russophones,  y ont proclamé leur "indépendance". "Leur "capitale" devait être prête à accueillir des délégations étrangères à n'importe quel instant, fussent-elles composées par l'arrière-ban des partis d'extrême droite et d'extrême gauche."

Le colonel Henrik Kavadze, ancien de la guerre en Afghanistan, est le chef de la police, côté loyaliste ukrainien.

L'assassinat d'un petit garçon, dénudé et poignardé au point de le clouer au sol balaie, pour le chef de la police, les morts de l'affrontement militaire. Il veut faire son travail d'enquêteur, malgré toutes les difficultés.

L'auteur, Benoît Vitkine, est le correspondant du Monde en Russie. Il a couvert la guerre dans le Donbass pour ce journal de référence.

 

"Le conflit se poursuivait de manière absurde. On se tirait dessus au canon, on s'enterrait dans des tranchées, on continuait à mourir, mais le front ne bougeait plus."

"Les anciennes infrastructures soviétiques se révélaient caduques, dangereuses, peu productives."

"Pendant que Kiev choisissait l'Europe et s'illusionnait en songeant à un futur meilleur, le Donbass avait regardé vers Moscou et cherché refuge dans le passé. L'ancienne mère patrie n'attendait que cela."

"Les militaires se livraient bel et bien à la contrebande, et les efforts de l'Etat pour lutter contre les trafics étaient symboliques. Aucune des guerres que Moscou avait menées dans la région n'y avaient échappé".

"L'héroïne afghane a toujours transité par la Russie et l'Ukraine, avant d'atterrir en Europe."

 

 

15:31 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, géopolitique, ukraine

10/07/2020

Calcutta, 1919

L'attaque du Calcutta-Darjeeling

Abir Mukherjee

éditions Liana Levi

 

Attaque du train de nuit Calcutta/Darjeeling. Meurtre d'un haut fonctionnaire colonial dans une ruelle du centre. Pour les autorités coloniales anglaises, les coupables ne peuvent être que des terroristes indépendantistes.

L'enquête est menée, en toute honnêteté par un ancien de Scotland-Yard, tout juste débarqué à Calcutta, après avoir fait la Grande guerre dans les tranchées.

Le lecteur ne connaîtra les vrais coupables qu'à la toute fin du roman. Mais l'essentiel n'est pas là, mais dans la description de l'ambiance moite et fin de règne du Bengale avant l'indépendance, avec un système au summum de l'inégalitaire, mais que l'indépendance n'a pas vraiment changé, sauf que ce ne sont plus les Britanniques qui en profitent !

 

08:27 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar

03/07/2020

Pas si noir

Richesse oblige

Hannelore Cayre

éditions Métailié / Noir

 

Deux histoires qui ne restent pas longtemps parallèles puisqu'elles sont issues du même arbre généalogique.

 Auguste de Rigny, 20 ans en 1870. En 1870, le service militaire se fait par tirage au sort. Auguste tire un mauvais numéro. Il devrait partir à l'armée alors que la guerre se profile entre Napoléon III et la Prusse. Mais le système est clément pour les riches qui peuvent payer un remplaçant pour partir à la place de leur rejeton. Sauf qu'en ces circonstances, il est de plus en plus difficile de trouver des volontaires, même en les payant bien. Auguste est d'une famille riche, mais il a des scrupules. Etudiant, il a lu Marx et quelques autres. "La question de l'achat d'un homme, paradoxe insurmontable pour un socialiste."

"Les Communards ont foutu le feu à tout l'état civil parisien stocké à l'Hôtel de Ville depuis le XVIe siècle ; un geste politique pour faire table rase des filiations bourgeoises et de l'hérédité."

Les scrupules d'Auguste l'amène à reconnaitre pour sien l'enfant conçu par son remplaçant avant de partir se faire tuer au combat. C'est de cette branche , un peu marginale, qu'est issue Blanche de Rigny, la véritable héroïne du roman. Elle s'efforce, avec succès, de reconstituer l'arbre généalogique.

C'est drôle, c'est enlevé, comme l'était "La Daronne" de la même Hannelore Cayre, prix du "polar européen", sorti en film avec Isabelle Huppert...en mars de cette année ! Auparavant Hannelore Cayre avait écrit "Commis d'office", en 2004, adapté au cinéma en 2009.

Roman drôle avec un fond social, sociologique, historique, politique, économique, inspiré du livre de Thomas Piketty " le capital au XXIe siècle".

 

"Le genre humain est partagé entre les hommes qui raisonnent et les hommes qui croient." (Condorcet)

"Un peuple instruit est un peuple ingouvernable" (Adolphe Thiers)

"Le peuple accepte tous les tyrans pourvu qu'on lui laisse le museau dans la gamelle"

"Ne te fais pas tuer, lâche héroïque quand il y a encore du bien à faire ; quand à coté de la patrie ne deuil, il y a la révolution en marche" (Jules Vallès, pendant la "semaine sanglante" de la Commune  de Paris)

 

08:52 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polar, histoire