Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2014

Paris 1914/1918

La guerre au qotidien

Photographies de Charles Lansiaux

Galerie des bibliothèques de la ville de Paris

Jusqu'au 15 juin

 

 Paris se doit de les accueillir.

Après une si longue épreuve, enfin la victoire, fêtée comme il se doit. Les armes de guerre sont exposées et photographiées.

Les photos de l'exposition sont reprises dans un livre édité par "Paris bibliothèques".

17:18 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : expo

06/04/2014

Henri Cartier-Bresson au Centre Pompidou

Jusquau 9 juin. Nocturnes jusqu'à 23 heures. Fermé le mardi.

 

Plus de 500 photographies, la plupart en noir et blanc, dessins, peintures, films et documents.

L'influence de la peinture classique (géométrie et composition), puis des surréalistes et du constructivisme.

Un grand sens de la poésie. Un simple torchon blanc, pris en photo par Cartier-Bresson devient une oeuvre d'art.

Il a le regard acéré et le sens du moment. Le sens de l'humour et du geste politique, ainsi ses photos du couronnement de George VI, où il photographie non pas le souverain mais le peuple venu attendre son passage.

Le quotidien des peuples sera un axe de ses photoreportages pour la presse, en France et ailleurs.

A la fin de l'exposition et de sa carrière l'esprit poétique de ses débuts refait surface.

De superbes photos d'un photographe hors du commun.

 

 

14:17 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo

30/03/2014

Jaurès aux archives nationales

Exposition jusqu'au 2 juin à l'hotel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois

Tout commence par la fin : l'assassinat qui fait entrer Jaurès dans l'Histoire, à un moment symbolique : la veille de la première guerre mondiale.

Pour l'assassin, Jaurès est un traitre, puisqu'il sest opposé à la loi portant à trois ans le temps du service militaire obligatoire.

L'exposition mêle archives et montages audiovisuels.

Curieusement ceux, y compris socialistes,  qui prônent une guerre défensive contre l'Allemagne parviennent à annexer l'image de Jaurès. Son fils sera tué, à 17 ans, lors de la dernière offensive allemande de 1918.

La deuxième partie de l'exposition est consacrée à la famille Jaurès, avec ses parents, ses frères et soeurs, au Tarn.

Jaurès respecte les conventions sociales de son époque, y compris à l'égard d'une religion à laquelle il ne croit plus. Son mariage sera  religieux.

Etudiant brillant, premier au concours de l'Ecole Normale supérieures, ami de Durkrheim et Bergson, il est un symbole de la méritocratie.

Il écrit dans "La petite République", fondée par Gambette, dans "La dépêche du midi", et en 1904 fonde son propre journal : "l'Humanité". L'exposition présente quelques uns de ses articles, ainsi que son "Histoire socialiste de la France", livrée chaque semaine pendant six ans.

Jaurès député est probablement la partie la plus connue tableaux, dessins et mêmes photos. Et bien entendu, archives.

Jaurès représentant du peuple de Carmaux, de la verrerie d'Albi, des viticulteurs de sa région.

Jaurès, leader national voyageant en France et à l'étranger, en particulier en Allemagne et en Amérique latine.

Jaurès leader socialiste, avec quelques archives de la SFIO.

Et pour boucler la boucle : Jaurès au Panthéon en 1924.

"Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?" chantait Brel. En cette année de commémoration du centenaire du déclanchement de la guerre, la question mérite de ne pas être oubliée.

 

 

 

08:24 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo

22/03/2014

Expionnage

Il y a à Paris une "bibliothèque de la littérature policière" , "BILIPO", située rue du Cardinal Lemoine. J'ai eu du mal à la trouver, car elle se cache derrière la caserne de pompiers, rue Lartigue.

En ce moment, une exposition consacrée à l'espionnage. La littérature, avec des livres qui ont rythmé mon adolescence : le monocle, Paul Kenny, OSS etc. Des affiches de films, mais aussi des objets utilisés par les espions : téléphones truqués, machine à crypter, etc.

Sympathique...et gratuit ! 

20:52 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo

02/03/2014

Quatre illustrateurs satiriques à Strasbourg

Une ligne satirique

Musée Tomi Ungerer, Strasbourg

Centre international de l’illustration

 

Quatre illustrateurs du XXe siècle ayant également publié dans la presse des dessins satiriques.

R.O. Blechman, de New-York. Sa ville natale est un de ses thèmes favoris. Sont présentés à Strasbourg quelques dessins de satire sociale.

Paul Flora, Autrichien, auteur de caricatures politiques dessinées à la pointe de la plume, publiées dans l’hebdomadaire allemand Die Zeit. Les dessins présentés à Strasbourg, tout aussi acérés, tiennent plus de la satire sociale que de la politique.

William Steig, également new-yorkais. Sont présentés plusieurs dessins, critiques du monde contemporain,  ayant fait la couverture du célèbre The New-Yorker.

Tomi Ungerer. Le rez-de-chaussée du musée est réservé à la collection permanente qui présente essentiellement les illustrations de livres pour enfants qui ont rendu Ungerer célèbre. Il participe à l’exposition temporaire avec une série intitulée « Symptomatics », prévue pour une publicité pour un antidépresseur…pour les victimes des conséquences néfastes de la civilisation industrielle.

 

10:42 Publié dans expo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo