Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2023

Les jeunes années de Siménon

Simenon, l'ostrogoth

Jacques de Loustal, José-Loouis Bocquet

Jean-Luc Fromental, John Simenon

éditions Dargaud

 

Georges Simenon depuis son mariage à Liège jusqu'au succès des aventures du commissaire Maigret, refusées par de nombreux éditeurs. C'est le succès de ses "petits" romans alimentaires qui lui permet d'imposer Maigret.

Serments entre les jeunes mariés : pas d'enfant, vivre à Paris et chacun son espace à soi.

Pendant que son épouse peint, entre autres des femmes nues,  Georges écrit des contes et des romans populaires sous divers noms. Ils vivent intensément les années "Montparnasse" où ils se mêlent aux autres artistes, dont Joséphine Baker.

Après avoir parcouru la France par ses canaux, ils achètent un bateau, "l'Ostrogoth" et font du cabotage jusqu'en Allemagne où monte le nazisme.

Le couple divorcera après avoir donné naissance à un fils.

Une vie qui ressemble à un -bon- roman, superbement mis en images.

 

 

08:06 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature

20/10/2023

Otage (s)

L'enlèvement

Grégoire Kauffmann

éditions Flammarion

 

Grégoire Kauffmann est historien, enseignant à Sciences Po Paris. Il est le fils de Jean-Paul Kauffmann, journaliste, enlevé à Beyrouth en mai 85 par le Jihad islamique ("l'industrie du kidnapping était florissante"), et de Joëlle Kauffmann, gynécologue militante qui va se battre pendant trois ans pour la libération de son mari. Libération qui interviendra entre les deux tours de l'élection présidentielle de 88.

Grégoire était collégien à cette époque, âge difficile quand le père est absent et la mère toujours en voyages pour remuer ciel et terre, en France et au Moyen-Orient.

Comme nul ne l'ignore, le Jihad islamique est une création de l'Iran, financé par lui. C'est donc dans cette direction que les négociations, officielles et officieuses, s'orienteront.

"Derrière le Jihad islamique, le Hezbollah, derrière le Hezbollah, le pouvoir des mollahs iraniens, qui financent et pourvoient ces milices en armes, instructeurs, prédicateurs et supports de propagande."

Il y a deux camps : ceux qui, comme Roland Dumas, ministre de Affaires étrangères, considèrent que ces choses là se traitent dans la discrétion. Ou se diplomate iranien qui dit à Joëlle : "votre mari, c'était personne, on pouvait l'échanger contre un plat de lentilles. Maintenant, vous en avez fait un diamant et c'est plus cher." Et dans l'autre camp Joëlle K et ses amis qui pensent que "plus le prix est élevé, plus la marchandise est précieuse. Parler des otages, faire parler d'eux, c'est d'abord et surtout protéger leur vie."

J'ai été, très modestement, impliqué dans cette affaire quand Pierre Pflimlin, Dominique Baudis et Nicole Péry les reçoivent au Parlement européen le 24 octobre 1985". Dommage qu'il ne mentionne pas la résolution votée par le Parlement européen ce jour là...

Avec un ami archiviste, Grégoire a ressorti toutes les archives de cette époque conservées par sa mère.

Ce livre est un récit, tellement bien écrit qu'il peut être rangé dans la catégorie "littérature" et "histoire contemporaine"car il nous fait revivre ces années 80 que les gens de ma génération ont vécu intensément. Ambiance de l'époque + galerie de portraits de personnalités en vue dans ces années là, de gauche et de droite, et d'"extrême centre".

 

"au même moment, des émissaires de la droite chiraquienne négociaient en secret avec l'Iran pour surenchérir sur les offres du gouvernement socialiste. Laissez-nous gagner les élections avant de relâcher les otages, en échange de quoi vos conditions seront reconsidérées à la hausse. tel avait été en substance le marchandage qu'à la dernière minute ces mystérieux messagers de l'opposition avaient proposé aux commanditaires du Hezbollah."

 

07:45 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : otages

18/10/2023

Guillaume Musso adapté par Miles Hyman

La vie secrète des écrivains

Miles Hyman : 

adaptation , scénario, dessin et mise en couleur

adapté du roman de

Guillaume Musso

éditions Calmann-Lévy

 

Je n'ai pas lu le roman de Guillaume Musso, je me garderai donc bien de juger de la qualité de l'adaptation, mais je trouve remarquable la qualité de ce roman graphique : l'histoire, les dialogues, les dessins, les couleurs.

Guillaume Musso semble très satisfait de cette adaptation puisqu'il dit "Merci à Miles Hyman d'avoir si bien compris ce roman.".

Une véritable histoire policière dont le lecteur ne connait les coupables qu'à la fin, surprenante,  du livre.

 

"Tous le monde a trois vies : une vie privée, une vie publique et une vie secrète" Gabriel Garcià Màrquez.

"Pour survivre, il faut raconter des histoires" Umberto Eco.

"Une fois enclenchées, les coïncidences ont la capacité de se succéder de la façon la plus extraordinaire" Agatha Christie

"L'enfer est vide. Les démons sont ici" William Shakespeare

"Notre liberté se bâtit sur ce qu'autrui ignore de nos existences" Alexandre Soljenitsyne

 

 

 

11:44 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, littérature

15/10/2023

théories géopolitiques

Géopolitique

Histoire et théories

Scénario : Vincent Piolet

dessin : Nicola Gobbi

éditions Steinkis

 

Vincent Piolet, docteur en géopolitique, utilise Hérodote, historien et géographe de l'Antiquité, pour nous faire découvrir les plus grands théoriciens de la discipline.

"Il faut la voir comme une méthode d'analyse utilisant la géographie, l'histoire, la sociologie et l'économie pour comprendre les enjeux."

Yves Lacoste, que j'ai eu la chance d'avoir comme enseignant, a véritablement lancé la géopolitique en France en créant la revue "Hérodote".

"Une théorie géopolitique doit expliquer dans quelle mesure les conditions géographiques peuvent être la source de décisions et d'actions politiques."

"Parle doucement et porte un gros bâton" (proverbe africain)

"Après la guerre des Six jours, le gouvernement israélien s'est engagé à rendre - à l'exception de Jérusalem - les territoires conquis en échange de traités de paix reconnaissant la légitimité d'Israël. Ce qui fut fait avec l'Egypte."

"Certains groupes ultra-religieux juifs estiment qu'une fois tous les lieux sacrés repris, alors viendra le Messie."

 

 

11:06 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : géopolitique

13/10/2023

images méconnues de la guerre d'Espagne

Icônes cachées

Antoni Campanà

Pavillon populaire de Montpellier

jusqu'au 10 décembre

 

A la fin de la guerre d'Espagne, Antoni Campanà refuse de se plier à l'ordre de la dictature franquiste selon lequel il devrait rendre tous ses négatifs et épreuves effectués pendant la guerre. Ses épreuves sont cachées chez son ami, le photographe Mas.

Pendant 80 ans ces photographies restent cachées. Campanà ne veut pas les voir, et encore moins les  montrer. Elles ressortent de leurs boites en fer il y a cinq ans. Il y en a 5000. Des expositions sont organisées, à commencer par sa ville de Barcelone.  200 photos sont exposées aujourd'hui à Montpellier, avec des objets tels que deux de ses appareils photos (Rolleiflex et Leica).

Campanà n'était pas un photographe de guerre mais un photographe artistique.

Au départ Campanà est neutre. Il veut faire des reportages objectifs. Mais en 36 il collabore avec le ministère catalan  de la Défense, et en 38 il s'enrôle dans l'armée de la République espagnole. Il photographie les 200 miliciennes en route pour le Front d'Aragon.

A l'enterrement du leader anarchiste Durruti il se concentre sur la foule dans les rues de Barcelone.

A la fin de la guerre, Barcelone se transforme en un grand centre d'accueil pour les réfugiés en provenance de toutes les régions d'Espagne. C'est la "Desbandà". Il ne cherche pas les cadavres mais les survivants. Lors de la "Retirada" républicaine" il photographie les débris mécaniques de cette fuite vers la France.

La dernière salle montre le rapprochement de Pétain avec le camp franquiste.

Après la guerre il réalise des photographies publicitaires et des cartes postales.

 

07:59 Publié dans photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photos de guerres