Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2013

Pour une législation européenne sur les produits financiers

Les atermoiements des conservateurs européens retardent l'adoption d'une législation favorable à la protection des petits investisseurs et à une plus grande transparence des produits financiers

 

 Report des négociations sur le nouveau règlement relatif aux informations clés à fournir aux investisseurs concernant les produits financiers.

 

Le projet de règlement concernant les informations clés pour les investisseurs est l'un des textes législatifs importants pour assurer une information et une protection efficace des petits investisseurs face aux produits financiers parfois complexes auxquels sont associés des profils de risque variés.

 

L'équipe de négociations du Parlement européen  a réalisé un travail important pour assurer notamment  une harmonisation des informations fournies aux consommateurs, procéder à une vérification des caractéristiques du produit en fonction du type d'investisseur et enfin d'accroître les compétences des autorités de supervision européennes et nationales pour suspendre ou interdire les produits financiers toxiques.

 

Malgré le travail accompli, une partie des conservateurs a bloqué hier soir à Strasbourg  en Commission des affaires économiques et monétaires,   l'ouverture des négociations avec le Conseil pour l'adoption finale de ce texte.

 

Il est désormais fondamental que chacun prenne ses responsabilités pour que la législation relative aux produits d'information clefs à l'intention des petits investisseurs débouche sur un cadre réglementaire exigeant et protecteur des intérêts des consommateurs avant la fin de cette mandature.

 

 

 

 

 

15:21 Publié dans EUROPE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe

08/10/2013

la fumée des "vapoteurs" ne doit pas cacher les dangers du tabac

LE PARLEMENT EUROPEEN FAVORABLE A UNE DIRECTIVE SUR LE TABAC RAISONNABLE
 
Sous l'impulsion des Socialistes et Démocrates, aujourd'hui le Parlement européen s'est prononcé en faveur de mesures strictes afin d'empêcher le tabagisme chez les jeunes grâce des informations et un conditionnement plus clairs.
 
Le tabagisme demeure la principale cause de décès dans l'Union européenne et tue environ 700.000 personnes par an. En dépit d'un déclin global du marché de la cigarette dans l'UE, le taux de prévalence de 29% chez les jeunes (15-25) est plus élevé que pour la population dans son ensemble. En Europe, 70% des fumeurs commencent à fumer avant l'âge de 18 ans.
 
La rapporteure Linda McAvan, membre du groupe S & D, a obtenu le soutien du Parlement afin d'ouvrir des négociations avec le Conseil de l'Union européenne en vue de finaliser la nouvelle directive sur les produits du tabac.
 
le Parlement européen n'a pas cédé à la forte pression des lobbies du tabac, qui ont essayé frénétiquement d'influencer les votes et de retarder toute nouvelle législation. Le parlement européen a choisi comme priorité la santé des générations futures.
 
Nous ne disons pas aux Européens ce qu'il faut faire, mais nous ne voulons pas que l'industrie du tabac puisse tromper la jeunesse: Nous voulons que les produits du tabac soient identifiables pour ce qu'ils sont. Il n'y aura plus paquets de cigarettes au design similaires à des tubes de rouge à lèvres ou à des flacons de parfum.
 
Le Parlement propose que la partie supérieur des paquets de cigarettes et de tabac à rouler soient couverts à 65% d'images et de textes d'avertissement.
 
C'est aussi pour cela que nous voulons interdire les arômes tels que le chocolat et les saveurs de fruits. Nous n'avons pas réussi à interdire le menthol pour le moment, mais il le sera d'ici huit ans. Des études scientifiques montrent que les arômes comme le menthol facilitent l'inhalation et peuvent jouer un rôle dans l'initiation au tabagisme
 
Les cigarettes électroniques peuvent avoir leur importance dans l'aide aux fumeurs, soit pour réduire leur consommation soit pour arrêter de fumer. Mais elles nécessitent une réglementation adéquate. La majorité des députés a opté pour une réglementation similaire à un produit dérivé du tabac, car elles peuvent contenir de la nicotine
 
Il s'agit de mettre fin aux astuces utilisées par l'industrie du tabac pour rendre particulièrement attrayants la cigarette auprès des enfants et des adolescents.
 

15:34 Publié dans EUROPE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, tabac

07/10/2013

Lampedusa : en attendant la prochaine fois...

Lampedusa : aller au delà de la compassion

 

 

Ils étaient 500. Combien sont arrivés au port ? Combien sont morts noyés ? Combien meurent noyés chaque semaine, chaque mois, chaque année, moins visibles parce que moins nombreux à périr ensemble, mais au destin tout autant tragique.

 

Notre conscience est interpellée. Pas celle de chacun d'entre nous. Mon attention a été attirée par les réactions, sur internet, des lecteurs du "Corriere de la serra". La tonalité générale était digne des Le Pen : "ils n'ont qu'à rester chez eux, nous ne voulons pas d'eux chez nous". Repli xénophobe aggravé en période de crise. La dernière élection de Brignoles le montre bien.

 

Tout cela va de pair, bien entendu, avec une nouvelle mise en cause de l'Union européenne.

Tout le monde semble découvrir que les frontières maritimes du sud de l'Union européenne sont les frontières de tous, et que la solidarité européenne doit jouer, car les effets se font sentir dans toute l'Europe.

Sauf que le budget européen pour la politique de l'immigration a été diminué, en particulier le budget de "Frontex" qui organise les patrouilles maritimes au large des côtes européennes.

Des instruments communs existent, il faut leur donner les moyens d'être efficaces.

 

Resserrer la surveillance, au départ, en route et à l'arrivée ne réglera pas le problème de fond. Depuis la préhistoire les hommes ont migré à la recherche d'une vie meilleure. Ils migrent massivement au sein du continent africain avant, pour les plus courageux, de tenter l'aventure de l'exil vers l'Europe.

Le problème de base est donc l'amélioration des conditions de vie dans les pays de départ.

 

Quoiqu'en dise l'extrême droite, l'Europe a eu, a,  et aura besoin de l'apport des migrants dans les pays vieillissant. Il faut pour cela organiser des canaux plus fluides de migration légale.

 

18:39 Publié dans EUROPE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lampedusa, europe

08/07/2013

la lutte contre les pandémies serait plus efficace au niveau européen

L'UE SERA PRÉPARÉE EN CAS DE PANDEMIE, AVEC UN ACCÈS EQUITABLE AUX VACCINS 

 

La "pandémie" de la grippe H1N1 en 2009, le nuage de cendres volcaniques et le déversement de boues d’aluminium en Hongrie en 2010 ou la bactérie E.coli en 2011 ont révélé les faiblesses des mécanismes de crises nationaux et européens. C'est pourquoi il est indispensable de combler le vide législatif,  au niveau européen, concernant la lutte contre les pandémies.

 

 

 

Il y a encore de menaces: Pour faire face à la grippe aviaire H7N9 et au coronavirus, l'Europe doit mieux se préparer..

 

Le plus grand succès est la création d’une base légale pour la coordination d’achat de vaccins ou de médicaments en Europe. L'accès aux vaccins sera plus équitable car ils seront à des prix plus justes.  L'UE sera désormais capable de déclencher la production de vaccins par elle-même, permettant, à terme, une vaccination plus rapide en cas d'urgence.

 

Il va falloir étendre le mécanisme de coordination applicable aux maladies transmissibles à toutes les menaces pour la santé d’origine biologique, chimique ou environnementale.

 

Une meilleure efficacité en matière de lutte contre les menaces sanitaires graves sera garantie par la possibilité de déclarer une "situation d’urgence sanitaire" européenne, l’obligation d’information et de consultation mutuelle entre les États membres et la Commission européenne, le renforcement du rôle de comité de sécurité sanitaire et la création d'une base légale pour la coordination d'achat de vaccins et de médicaments.

 

Plus que jamais s'aaffirme la nécessité d'une stratégie de communication cohérente et coordonnée à l’échelle de l'UE afin d’éviter les erreurs commises lors de la crise alimentaire autour de la bactérie E.coli, l’indépendance des experts qui n’est pas toujours facile à garantir en cas d’achat de vaccins et la coopération renforcée entre le secteur de la santé et le secteur vétérinaire pour lutter efficacement contre une maladie d’origine animale.

 

13:43 Publié dans EUROPE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, santé

02/07/2013

quand les Américains espionnent les Européens

Espionnage

 

Très vexants, les Américains. Ils espionnent le Conseil de l'Union Européenne, la Commission de l'UE, mais pas le Parlement européen !

Ils ne savent donc pas que le Parlement européen a un pouvoir de codécision ?

 

Evidemment cette affaire ne fait rien pour favoriser un climat de confiance alors que s'ouvrent des négociations commerciales importantes pour l'économie mondiale.

Je ne suis pas surpris que les Américains veuillent savoir quels seront nos arguments. Mais ont-ils besoin d'écouter les débats du Conseil, ou certains hauts fonctionnaires européens pour cela ?

Quelle perte d'énergie !

Tout le monde sait que certains Etats, qui sont membres de l'Union européenne quand cela les arrange, ont les meilleures relations du monde avec les USA. Tout le monde connait les porte-parole des intérêts américains au sein de chacune des trois institutions de l'UE.

 

 Dernière annecdote : un des mes amis est à Washington actuellement, en stage au Congrès : cette affaire d'espionnage des institutions européennes n'existent pas pour les Américains : aucun media n'en a parlé, personne n'est au courant...

 

18:13 Publié dans EUROPE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : espionnage, europe